Black Box 87 Carbon, WIND (France), May 2013 [EN-FR]








This test was featured in the May edition of WIND Mag!



Starboard Black Box 87 Carbon: "The board that saves your sessions"


Length: 215 cm
Width: 62 cm
Width at 30: 43.2 cm
Volume: 87 liters
Fin: 2 x 15.5 MB Twinzers + 12 MB Twinzer

Presentation:

Developped in Tenerife by Dany Bruch, the Black Box is the first wave novelty of the year by Starboard. The board is quite atypical and doesn't claim to work in all conditions. It is presented by the Tiki brand as a mushy wave and light wind specialist, targeted at all riders, regardless of skill. The shape is extremely large in the tail and in the nose. It is short at 215 cm with sharp rails. The Black Box is available in 87 liters only but in two constructions: Carbon and Wood. We tested the Carbon one.

Développée à Tenerife par Dany Bruch, la Black Box est la première nouveauté de vagues lancée par la marque Starboard. Il s’agit là d’une planche très atypique qui n’a pas la prétention de s’adapter à toutes les conditions. Elle est annoncée par la marque au Tiki comme spécialisée dans les petites vagues brouillons et plus particulièrement pour les surfeurs dans le petit temps, quel que soit son niveau de pratique. Le shape est extrêmement large sur l’arrière et sur l’avant et très court (215cm). Les rails en revanche sont assez affûtés. Cette planche est disponible dans un seul volume 87 litres, mais deux constructions : Carbone et Wood Technology. Nous avons testé pour vous la version Carbone.

On the Water:

During our testing, we sailed on 5.3m² and the Black Box showcased an excellent buoyancy with an interesting balance, even when not planing and despite the short length. It is quite quick to plane with a good glide, although it lacks a bit of lateral fin support at low speeds. It needs to be sailed with finesse in order not to spin out. However, once it's up and going, the speed is correct with a good upwind reach, which proves very useful in side-on shore conditions.

The Black Box can jump, obviously, but it wasn't designed to do so. It is designed to perform in real-world conditions with mushy, shitty waves and luckily, those are the conditions we tried it in! All the testers were unanimous: the Black Box is fun because it generates speed like a fish and never stops. On the wave, it allows the rider to be continuously moving, with a nice flow and continuity in the turns. The board accelerates on its own, even without power in the sail and produces the speed to string together turns and carves. With a bit more speed, the Black Box becomes very maneuverable, with very tight pocket turns. However, when the waves become hollower the board becomes slightly more technical. Likewise when you bottom turn with a lot of speed. In powerful cutbacks, the rider will need to adapt his technique and dose the foot pressure in order to keep grip.

Lors de nos tests en 5.3 m², la Black Box a d’abord montré une très bonne flottabilité avec un équilibre très intéressant, même sans être au planing. Il ne faut néanmoins pas oublier qu’elle ne mesure que 215 cm. Le départ au planing est également bon avec une bonne glisse, mais il ne faut pas trop appuyer en latéral sur les ailerons. La Black Box propose peu d’appui à bas régime sur ses ailerons et on peut déraper. Il faut naviguer en finesse. Une fois bien lancé, on obtient une vitesse correcte, mais surtout une excellente capacité à remonter au vent si l’on reste bien au-dessus de ses appuis. C’est pratique en side onshore.

Il est possible de sauter, évidemment, même si la Black Box n’a pas été conçue pour cela. Son point fort annoncé est le surf dans les conditions de vagues pourries et coup de chance, c’est dans ce type de conditions que nous l’avons essayée. Tous les testeurs ont alors été unanimes, c’est une planche amusante car elle prend de la vitesse comme un fish (surf) et ne s’arrête jamais. Sur la vague, on reste toujours en mouvement avec de la continuité dans les virages. La planche se lance toute seule, même sans vent et elle prend tout de suite la vitesse qui permet de faire des courbes. Avec une bonne vitesse, elle devient même très maniable en haut de vague avec des cut-backs dans un mouchoir. Quand les vagues deviennent plus creuses, elle se montre un peu plus technique. Idem lorsqu’on a beaucoup de vitesse au bottom turn. Dans le cut-back, il faut légèrement adapter sa technique pour ne pas forcer et déraper.

Verdict:

In the end, the Black Box proved to be fun when the conditions were not. These conditions would have been difficult to enjoy with a traditional wave board. Without being radical and inaccessible, the Black Box allows to pick up speed easily and carve on shitty waves. This is what saves sessions! However, when the conditions improve, you will probably want to switch back to your regular wave board. The Black Box works as announced, for riders of 75 kg and up. We see this board as a complementary board in a quiver, a bonus board, to use in mushy conditions to boost your waveriding.

Au final, la Black Box s’est montrée amusante dans des conditions side onshore poussives où il était difficile de prendre du plaisir avec une planche classique. Sans être radicale et inaccessible, elle permet de prendre facilement de la vitesse et de faire des courbes sur les vagues pourries, ce qui peut sauver des sessions. Lorsque ça s’améliore, on veut tout de même repasser sur une planche plus classique. La Black Box remplit donc bien son cahier des charges pour des gabarits à partir de 75 kilos. Nous la voyons comme un complément, une planche bonus dans un quiver, à utiliser dans les conditions pourries pour doper son waveriding.


To go to the Black Box product page, click here