PDA

View Full Version : Slalom 6/3


isonic
10th February 2008, 07:31 PM
Voici venir les nouvelles règles en slalom : six voiles, trois planches pour la saison entière... Voici qui devrait inciter à augmenter encore la plage d'utilisation des flotteurs, et sans doute rapprocher le quiver des pros de celui des amateurs.

Alors, bonne nouvelle ou pas ? Qu'en pensez-vous ?

Farlo
14th February 2008, 05:06 PM
Salut Isonic, ça fait un temps que je n'étais pas venu sur le forum.
Pour répondre à ta question, je ne connais pas beaucoup d'amateurs qui se servent réellement de trois planches de slalom. Parmi mes potes bien équipés, certains ont une planche de slalom petit temps (genre iSonic 122 ou Sonic 125) et une médium (iSonic 101) mais en dessous ils préfèrent une frewave ou carrément une wave. Le slalom gros temps est quand même une affaire de spécialistes, et les risques de casse sont réels. Par contre, il est tout à fait possible que ces nouvelles règles permettent d'augmenter l'écart de volume/largueur entre les deux planches de slalom et de couvrir une plus grande plage. En fait l'idéal serait de couvrir la plupart des conditions avec deux planches (slalom + wave) ce que les amateurs moins fortunés font déjà. Maintenant, s'il s'agit d'aller tater de la compétition de temps en temps, c'est une autre histoire.
Amicalement,

isonic
16th February 2008, 12:27 AM
je ne connais pas beaucoup d'amateurs qui se servent réellement de trois planches de slalom

Certes, et de mon côté, je ne connais pas beaucoup d'amateurs qui se servent réellement de six voiles de slalom... Mais le 6/3 signifie qu'il faudra tenir toute une saison avec assez peu de matos, ce qui - compte-tenu des exigences très pointues de la compétition - "ressemble" assez à ce que l'amateur moyen, moins exigeant mais ayant encore moins de matos, subit comme contraintes : mon espoir est donc qu'il ressorte de tout cela des planches à la plage d'utilisation encore plus vaste qu'aujourd'hui, dans les limites du possible bien sûr.

J'ai par exemple testé un proto d'une planche de 76 cm de large pour une centaine de litres ayant des concaves très prononcés, avec une sorte de ski central sur la carène, qui marche aussi bien en 5.8 qu'en 10.5... ;-)

@+

Farlo
17th February 2008, 12:20 AM
Ouais ben je n'ai jamais trop cru à cette histoire d'Hypersonic qui marche du feu de Dieu aussi bien en 5.8 qu'en 10.5... D'ailleurs si c'était vrai, pourquoi toutes ces questions de Slalom 6/3 et d'élargir la plage d'utilisation?

Christine
17th February 2008, 12:49 AM
Ah, Farlo, si tu n'as pas navigué avec l'hypersonic, je t'assure que tu as loupé quelque chose! elle reste un de mes flotteurs favoris.

Elle n'était pas parfaite , certes, mais sa plage d'utilisation était vraiment exceptionnelle.

Le problème pour les courses avec l'hypersonic, c'est que le jibe était très difficile au niveau de la relance.

L'actuelle isonic a, elle, toutes les qualités requises pour être excellente en course.

C'est vrai qu'un amateur navigue sur 3 ou 4 spots différents et qu'il n'utilise pas autant de matériel qu'un pro.
Et puis un amateur , si c'est pas bon comme conditions pour lui, se dira que demain ça le fera!

Un pro doit être prêt à toutes les conditions possibles, il ne choisit ni le spot ni la météo...

De plus, chaque planche est certes utilisable avec plusieurs voiles, mais il y a toujours UNE voile avec laquelle elle est performante à 100%.

Alors je comprends que choisir pour l'année entière 3 flotteurs et 6 voiles ennuie pas mal de pros.
Ce qui ont décidé de cette règle doivent avoir une idée derrière la tête, mais je ne vois pas trop l'intérêt... On verra à l'usage.

Farlo
17th February 2008, 06:44 PM
Bonjour Christine, en fait j'ai navigué une ou deux fois avec l'HS 105, dans des conditions très irrégulières où elle ne brillait pas plus qu'une autre, sauf pour le cap. D'ailleurs Starboard ne l'a jamais vraiment remplacée. L'iSonic par exemple n'a jamais été vendue pour une telle plage, et l'HS reste un ovni dans l'histoire du Windsurf.

Cette histoire d'augmentation des plages d'utilisation est un mythe. Cela fait vingt ans qu'on nous annonce qu'elles ont encore augmenté par rapport à l'année précédente. On devrait en être au slalom 2/4 depuis belle lurette et ce n'est pas le cas. Par contre, et c'est la grande amélioration, planches et voiles sont quand même plus FUN (faciles, tolérantes, performantes) sur l'ensemble de leur plage qu'il y a quelques années.

isonic
18th February 2008, 01:45 AM
Cette histoire d'augmentation des plages d'utilisation est un mythe... Par contre, et c'est la grande amélioration, planches et voiles sont quand même plus FUN (faciles, tolérantes, performantes) sur l'ensemble de leur plage qu'il y a quelques années.

Farlo,

la deuxième partie de ta phrase ne contredit-elle pas la première ? En effet, ce qui compte, pour définir une "plage d'utilisation", ce n'est pas autre chose que la "facilité et la tolérance du matos sur l'ensemble de la plage" d'utilisation, définie en noeuds ! Et en ce sens, OUI, la plage d'utilisation confortable et efficace du matos a bel et bien augmenté.

Un seul bémol : sauf depuis que l'hypersonic a disparu ! Parce qu'avec elle, oui, nous avons eu affaire à un véritable Objet-Véliplanchesque-Non-Identifié que même les meilleures iSonic n'ont pas remplacé (sur le créneau planche UNIQUE de slalom, je dis bien), bien qu'elles soient incomparablement meilleures sur une partie déterminée de la plage d'utilisation de l'HS.

Remi
18th February 2008, 06:26 AM
Salut à Tous,

Effectivement l'Hyper Sonic avait une plage d'utilisation grande mais avec des défaults comme le jibe et la vitesse maxi. Elle demandait un engagement plus physique d'ou sa chute des ventes, lors de sa deuxième année (96, 111 & 133).

On l'aime ou on ne l'aime pas, c'est le sentiment partagé qui en résultait, personellement c'était ma planche favorite à l'époque. Mais vu que ces performances n'était par TOP et que les distributeurs demandaient une gamme plus réduite, cette planche à disparu du catalogue. Les iSonics sont bien plus performante mais non pas encore une plage aussi grande. Reste que par exemple une 101 fonctionne bien avec 5,6, 6,7, 7,7 & 8,5 mais délivrerra son plein potentiel avec les toiles 6,7 et 7,7.

La planche unique est la solution idéale, mais personne n'est encore arrivée à la faire, mais le develloppement continue et espérons y arriver.

Reste que pour le moment la seule planche capable de marcher de 6 à 35 noeuds est la Formula, mais évidement cela ne répond pas à l'attente de tous et la vitesse de pointe n'est pas son objectif. Faire une planche dont la vitesse, ni le jibe n'atteint celle des iSonics mais qui a une large plage d'utilisation très grande reste possible. Donc une sorte d'Hyper Sonic mais plus facile car elle serrait destiné plus à la gamme Futura.

Serriez vous partant?

A plus

Farlo
18th February 2008, 04:35 PM
Salut Rémi,
Dans un autre post, vous déconseillez l'iSonic 101 avec une voile de 5,4. Ca me surprend de voir encore quelquefois des plages recommandées genre 5 à 8,5 m² pour des planche de slalom. C'est possible mais comme vous dites, aux extrèmes çà ne doit être "ni très agréable, ni très performant". Pour répondre à ta question: oui une planche qui permet de vraiment s'amuser entre disons 12 et 25 Nds avec 2/3 voiles marcherait fort dans les shops.

Remi
18th February 2008, 04:54 PM
Bonjour Farlo,

Pour avoir essayer la RSS 5,4, j'ai pu constater qu'elle n'est pas terrible sur la 101, en gros voile trop rigide et qui fait que la planche n'est pas très stable.

La Code Red 5,6 est moins puissante et plus souple avec le Blue Line 430 raison pour laquelle elle passe correctement sur la 101.

Mais pour revenir à la tranche 12/25 noeuds, l'iSonic 111 fait son affaire avec 9, 7,7 & 6,7m² avec 44 à 36 cm en aileron pour mes 82 kgs.

Maintenant il faut être réaliste, l'Hyper était loin d'être confortable en 5,5 et en 10m²; sa plage ou elle rendait un bon résultat était en 6,7 à 8,5m²

A plus

isonic
18th February 2008, 05:14 PM
l'Hyper était loin d'être confortable en 5,5 et en 10m²; sa plage ou elle rendait un bon résultat était en 6,7 à 8,5m²

Si on parle de la première, la seule, la vraie hypersonic, l'HS 105, alors je ne suis pas tout à fait d'accord : en 5.5, elle marchait vraiment bien avec un aileron minuscule, et en 10.x, je crois qu'un des modérateurs de ce forum s'est fait une spécialité de mentionner pendant des années son départ au planing à 7 nds avec cette planche, non ? ;-)

Mais c'est clair qu'une planche inspirée du programme des HS, avec une plage plus réduite mais sans les défauts, je suis partant !

Jean-Marc
19th February 2008, 05:35 AM
Vaste débat que voici ou de l'art de contenter tout le monde.

Je pense qu'il faut nuancer les propos de la planche unique universelle en fonction du gabarit et en fonction du public cible. On n'a pas du tout les mêmes performances entre un gabarit de 65 kg et un autre de 85 kg avec la HS105 ou entre un amateur et un compétiteur pro. Idem avec une Formula. Avec la même planche, un gabarit léger l'utilisera à bon escient dans la planche basse à médium alors qu'un gabarit lourd l'utilisera dans le médium à fort. L'exemple de la HS105 est éloquent à cet égard : étonnamment performante pour un gabarit léger avec des voiles de 5.4 à 11 m2 et des ailerons de 26 à 55 cm (si si Farlo!), mais moins performante pour un gabarit lourd (cf la déception de Farlo ci-dessus qui n'est de loin un cas isolé).

Une source de confusion provient du fait que l'Hypersonic et les iSonics ne visent tout simplement pas le même public cible. L'Hypersonic a été développée pour offrir une performance de haut niveau sur une large plage d'utilisation, ce qui implique forcément des compromis aux 2 extrémités de la plage d'utilisation. A l'inverse, les iSonic ont été développée pour une performance maximum sans concession au coeur de la plage d'utilisation en slalom de compétition (c-à-d, 2 tailles de voiles pour chaque flotteur). A l'évidence, la première n'a jamais gagnée une étape de coupe du monde de slalom alors que les secondes plusieurs fois avec Antoine, Kevin & Cie.

Le concept de planche unique qui est performant pour tout le monde dans toutes les conditions est à mon humble avis une utopie pour un compétiteur pro, sauf dans le cas de régate en monotypie (cf championat Gemini) ou quasi-monotypie (classe raceboard ou Formula). Dans 20-25 noeuds de vent en 5.4 m2 de voile, j'ai le choix entre 4 planches : HS105, Carve 111, Kombat 86 ou Acid 62. La première est une bombe sur du plat alors que la dernière est un régal dans 2 m de houle. L'inverse est loin d'être une partie de plaisir, même si Kevin saute des barres à Maui en Hypersonic ou que Ian Fox descend des vagues down the line pleine balle en iSonic 50 à Maui...

Je pense que la segmentation actuelle du marché est de loin la meilleure solution pour offrir à chacun/e la planche idéale pour chaque condition en fonction du gabarit, niveau, spot et conditions météo. Tout l'enjeu est de trouver chaussure à son pied. Perso de 1 à 45 noeuds, 4 planches et 10 voiles sont le quiver idéal pour ma pratique en fonction des conditions qui règnent sur mes spots (je me limite volontairement à 1 planche et 3-5 voiles pour chaque segment).

Pour un compétiteur pro, la démarche est tout autre car les enjeux diffèrent de ceux d'un amateur. Le retour à la course à l'armement avec la nouvelle formule 6/3 de slalom en est le témoin éclatant, comme à la grande époque du slalom des années 90. Si on veut être en mesure de gagner chaque course dans un maximum de conditions différentes, il n'y a pas de miracle, il faut le matériel adapté. Et s'appeler Antoine...!

A+

JM

Jean-Marc
19th February 2008, 06:06 AM
Comparaison HS105 et iSonic 122 W75 pour un gabarit de 183 cm x 65 kg (largeur ± similaire tant au maître-bau et sous le pied arrière; PDM et inserts extrême AR plus en avant sur l'iSonic).

HS105 :
plus :cap et passage de déventes incomparables (à la mini-Formula), large plage d'utilisation avec des voiles de 5.4 à 11 m2 et des ailerons de 26 à 55 cm. Rails plus fins/arrondis. Plus confortable dans le clapot.
moins : relance au jibe, départ au planing et prise en main plus techniques.

iS122W75:
plus : relance au jibe, départ au planing et prise en main plus faciles.
moins : cap et passage de déventes moindres. Plage d'utilisation plus restreinte (5.4 m2/26 cm et 11 m2/55 cm impraticables (cap très décevant)). Rails plus épais et moins arrondis. Moins confortable dans le clapot, plus dure/directe sous les pieds.

Entre l'option garder la HS105 ou l'option à 3 iSonics (76W55, 101W64 et 133W85) sur plan d'eau ± glissant de 7 à 25 noeuds de vent avec mes voiles de 5.4/6.6/8.2/11 m2, le choix est vite fait lorsque la place dans/sur le véhicule et le garage est le facteur limitant.

A+

JM

Remi
19th February 2008, 07:02 AM
Bonjour J-M,

Très bon récapitulatif, j'ajouterais juste que la plage d'utilisation pour quelqu'un de 85 kgs n'est pas du tout la même soit 6,2 à 8,5m².

La question reste entière, pourrait on eventuellement proposer dans la gamme Futura par exemple une espèce de HS 105 qui soit vraiment plus facile, car ce qui à tuer cette planche c'est surtout son accessibilité qui à fait chutter ses ventes du manière impressionante lors de sa deuxième année de commercialisation.

A plus

Jean-Marc
19th February 2008, 02:08 PM
Salut Rémi,

Je partage entièrement ton analyse au sujet du manque d'accessibilité de la HS105. Elle n'a rien en commun avec une planche de freeride; c'est plutôt une convertible ou un mélange de free-slalom et free-formula. Unique en soit, c'est clair.

Si une nouvelle variante devrait voir le jour, il faudrait retenir les qualités qui en ont fait son succès initial : cap et passage des déventes au dessus de la moyenne. Or la carène avec ses 2 concaves très marqués ainsi que le patin central ne sont pas étrangers à ces qualités. Revers de la médaille, le départ au planing se fait moins facilement (le flotteur "colle" à l'eau en plage basse, ce qui nécessite une excellente technique de pomping pour compenser). Idem à la relance du jibe.

Comme on peut le constater, il y a de sérieux compromis à faire en fonction du public cible. Pour une intégration dans la gamme freeride commune à la Futura, il faudrait privilégier l'accessibilité et la facilité. Au contraire, pour une intégration dans la gamme slalom/free-formula commune aux iSonics, il faudrait privilégier les performances. Contenter tout le monde ? Difficile car je privilégie la seconde option et d'autres la première.

La force de l'Hypersonic est le mélange des genres slalom et mini-formula pour celui qui est capable de l'exploiter pleinement à 100% avec une large palette de voiles et d'ailerons. En ce sens, on se rapproche d'une planche "unique" à large plage d'utilisation grâce à son côté convertible/crossover slalom/formula. C'est un segment bien à part qui serait intéressant de re-développer.

A+

JM

viking
19th February 2008, 02:22 PM
C'est assez amusant de voir les commentaires sur l'HS maintenant que la planche n'est plus sur le marche: vitesse "pas top", impossible a jiber, plage 5m2/10m2 qui est un mythe pour un gabarit autre que criquet... On est loin du discours marketing de l'epoque qui essayait de nous vendre la fameuse "planche unique" !

Christine
19th February 2008, 04:29 PM
Viking, je te trouve un peu rugueux, pour le coup!

Impossible à jiber? pas du tout. Jibe technique à la relance .

Planche unique? oui, c'est possible, si tu n'as pas la possibilité d'emporter plusieurs flotteurs, avec celle-là, plage d'utilisation maximum.

Vitesse? j'ai le souvenir de quelques nav où certains se sont arrachés les cheveux car , même au travers laché et à fond( donc sans profiter de l'avantage cap ), ils ne passaient pas une certaine demie-portion sur son hypersonic 125. Et eux avaient du matos slalom classique.

Et si ,en plus ,il y avait une molle, alors c'était à mourir de rire car moi, la molle je la passais!

Et j'arrivais bien avant eux au bord. Cela nous a fait de belles parties de galéjade comme on en vit souvent par ici.

J'ai moins apprécié la 111 qui a suivi (trop courte à mon goût), mais ma 125 est toujours sur le spot, je la vois passer avec un petit regret...

Voilà! et je n'ai pas entendu le premier mot du discours marketing dont tu parles, je n'avais pas internet, ni catalogue, juste mes pieds dans les straps..

Il m'avait fallu un peu de temps pour trouver l'aileron idéal, je mettais un 32 GT9 gasoil jusqu'à 7m et un 34 avec 8,4.
Pour moi, que de bons souvenirs.

viking
20th February 2008, 01:31 AM
Non je chambrais un peu car il est vrai qu'il y avait quand meme eu un sacre ramdam marketing, en particulier suite a un "reportage" de Wind lors de la sortie de cette planche... Et lorsqu'on lit les commentaires ici aujourd'hui, c'est clair que le son de cloche est tout de meme assez different! Donc je ne faisais que souligner ca...

Ca a eu en tout cas le merite indiscutable de relancer le slalom!

Remi
20th February 2008, 04:29 AM
Bonjour Viking,

Et en replaçant dans le temps, ce n'est qu'après que les iSonics sont sortie et on commené à remettre sérieusement en cause l'Hyper Sonic, avant ce n'était pas le cas.

A plus

Jean-Marc
20th February 2008, 04:38 AM
Voici 2 petites vidéos tournées en 2004 avec la HS105 :

1) http://fr.youtube.com/watch?v=pbsdR59Ogcs

HS105 + RS2 8.2 m2 + aileron slalom 32 cm; vent 10-15 noeuds.

On voit que le départ au planing requiert un bon pomping planche bien à plat; au moindre appui trop important sur les talons, c'est le lof assuré (à 00:02 et 00:09). Quand au cap phénoménal obtenu avec un petit aileron, la preuve contre une Carve 145 + RS2 8.2 m2 + aileron Drake 52 cm qui arrive à ma droite (à 00:31).

2) http://fr.youtube.com/watch?v=HU4YnWEc6nc

HS105 + RS1 6.6 m2 + aileron slalom 32 cm; vent 15-20 noeuds.

Le jibe en conservant le planing est loin d'être mission impossible avec l'hypersonic, moyennant une bonne technique de relance. C'est plus facile d'accès sur les iSonics, c'est clair.

A+

JM

isonic
20th February 2008, 05:31 AM
Et en replaçant dans le temps, ce n'est qu'après que les iSonics sont sortie et on commené à remettre sérieusement en cause l'Hyper Sonic, avant ce n'était pas le cas

Oui, mais en plus, on savait dès le début que l'HS n'était pas la plus rapide, ni la plus maniable, ni la plus prompte au planing ! On peut donc aujourd'hui souligner ses "défauts" passés sans se contredire le moins du monde.

Car l'important, au final, c'est qu'elle faisait tout (vitesse, planing vent léger, cap, contrôle vent fort,...) presque aussi bien que les meilleures de son temps, alors que les concurrentes perdaient complètement bien dès qu'elles n'étaient plus sur leur terrain...

Alors, Rémi, si vous réussissez à sortir une planche hybride avec les sensations de glisse des nouvelles iSonic et la polyvalence/plage d'utilisation des HS, je signe le bon de commande des deux mains !

A ce propos, Christine (toi qui connait bien tous ces flotteurs) comment se placent les Futura par rapport à un tel programme ? Elle me semblent plus être des iSonic adoucies que des descendantes (même lointaines) de l'Hypersonic en rasion de leur plage d'utilisation beaucoup plus étroite : je me trompe ?

Remi
20th February 2008, 05:59 AM
Bonjour Isonic,

Bien sure les Futura n'ont rien à voir avec l'éventuel projet de faire une planche inspiré de l'Hyper Sonic mais plus facile d'accès sans ses défaults. Bref avec la facilité d'une Futura au jibe et au planing.

A plus

Jean-Marc
20th February 2008, 06:20 AM
Quel piste/fil rouge, Rémi ? Un peu comme la défunte Hyper Carve 90 qui fût plus facile d'accès que les HS ? Défaut majeur de la HC90 : trop directionnelle pour le programme freeride; pas assez libre sous les pieds (freewave). Dur dur le casse-tête lors du design initial et son intégration finale dans la gamme...

A+

JM

Christine
20th February 2008, 02:34 PM
Salut, Isonic,

Les Futuras ont un tempérament bien à elles, c'est encore un modèle mis au point bien spécifique .

Elles sont plus faciles que les S-types et les isonics sans pour autant être en retrait au niveau des performances.
Adepte du "toujours à fond" je ne me suis jamais ennuyée avec...

Après quelques mois à naviguer avec ,voici , pour moi, leurs points forts:

- faciles d'accès, plan de pont bien conçu ;

- performances générales de haut niveau (cap, glisse, départ au planing, jibe, passage du clapot,facilité à relever la voile à l'arrêt) , homogènes, avec beaucoup moins d'engagement physique que sur une isonic;

- choix de positions de straps important pour niveau expert et niveau "débrouillé"; un petit côté "caméléon", quoi!

- elles sont moins exigeantes au niveau des réglages qu'une isonic et pardonnent les petites erreurs de navigation.

- les Drake de free-ride m'ont beaucoup plu, alors qu' en général je ne suis pas une fan des ailerons de série...

- le choix de deux finitions, wood et technora.


Pour en revenir au débat sur l'hypersonic, il me semble qu'il faille accepter qu'à performance extrême pour certaines composantes ,on ait aussi quelques défauts. Tant que le plaisir est toujours là, on s'adapte (et en persistant, on progresse)!
Sa plage d'utilisation reste incomparable, elle est inclassable, un flotteur vraiment à part.

Le développement est toujours profitable aux autres types de flotteurs, et en ce sens, je suis toujours partante (et curieuse!) pour essayer les nouveautés.

Je me souviens encore de ma stupéfaction (j'étais même un peu inquiète car il fallait s'éloigner du bord!) quand je suis montée sur la première hypersonic 105 qu'on voyait chez nous (merci Arnaud) avec 8,4.

Je me disais qu'il était impossible que ce mini-truc court et bizarre fonctionne avec une 8,4. Je n'en revenais pas et j'ai aimé tout de suite, malgré le plouf au premier jibe.
Son utilisation m'a amenée à jiber mieux car c'était plus difficile, le reste ne fut que du plaisir.


Après, chacun doit choisir son ou ses flotteurs en fonction de ce qu'il est et de ce qu'il cherche.
Le pire est de se tromper de programme , de prendre une planche technique alors qu'on navigue peu et qu'on n'a pas le temps de finasser et qu'on n'a pas de condition physique. On est sûr d'être déçu.

Actuellement, le choix est vaste chez Starboard...

A+

Jean-Marc
20th February 2008, 05:12 PM
Je n'en revenais pas et j'ai aimé tout de suite, malgré le plouf au premier jibe.
Son utilisation m'a amenée à jiber mieux car c'était plus difficile, le reste ne fut que du plaisir.

Même constat lors du premier jibe : il faut vraiment appuyer fort sur le rail intérieur voile bien bordée sinon on tire tout droit...La bonne surprise fût de constater que le passage des jibes sur une planche de freeride ou de vague a été nettement plus facile à réaliser à force d'entraînements sur la HS105.

Même topo en passant de la Serenity à la HS105 à la fin de l'été lorsque les conditions ont été plus ventées: on a soudainement l'impression d'avoir une toute petite planche sous les pieds qui jibe très court...

Moralité : pour progresser dans toutes les conditions, rien de tel que d'alterner des entraînements sur des planches de tailles et formes diverses.

A+

JM

isonic
20th February 2008, 09:44 PM
Moi aussi, j'ai aimé tout de suite cette planche hypercourte, et je me souviens encore de mon premier bord au planing en HS 105 et 9.0, et de cette impression de "première fois" que peu de planches offrent... Et ce cap si facile, avec un aileron si court. Génial !
En espérant qu'un jour, une autre planche nous offre de pareilles sensations...

Mais pour l'heure, en 6/3, quelles seraient les spécifications idéales pour s'en sortir de 10 à 35 nds avec trois planches ? Je suppose que les shapers de SB bossent déjà sur cette question...

Remi
21st February 2008, 08:13 AM
Bonjour Isonic,

Ben c'est simple cela existe déjà, pour mon poids de 85 kgs

iSonic 133 avec 10 et 9
iSonic 111 avec 7,7 et 6,7
iSonic 86 avec 5,6 et 5,1

Pour un poids léger :

iSonic 122 avec 9 et 7,7
iSonic 101 avec 7,7 et 6,7
iSonic 76 avec 5,6 et 4,6

Bien sure d'autres combinaisons sont possible.

Mais sure nous travaillons à des planches encore plus facile.

A plus

isonic
21st February 2008, 01:56 PM
Merci à tous pour cet échange bien sympathique

[et fin du post pour ma part]

@+

Farlo
22nd February 2008, 10:22 PM
Merci à tous également, et désolé d'avoir lancé ce débat sur l'HS qui nous a un peu écarté du sujet (surtout que je ne l'ai pas essayé assez longtemps pour l'adopter). Donc pour un amateur léger qui navigue la plupart du temps entre 12 et 30 Nds, une iSonic 101 + une Freewave et 2 voiles slalom + 2 wave ça le fait.

Jean-Marc
23rd February 2008, 11:39 PM
Farlo,

Tout dépend de ton poids, plan d'eau et programme :

Gamme slalom option 2 flotteurs de 12 à 30 noeuds pour un gabarit léger:
iSonic 96 + 76; voiles de 7.4, 6.0 et 5.0;
iSonic 101 + 76; voiles 7.8, 6.2 et 5.0 ou voiles 8.2, 6.6 et 5.4.

Gamme convertible freeride/freewave option 1 flotteur : Kombat 86 + voiles 6.9, 6.2, 5.4 et 4.7 pour mes 65 kg.

A+

JM

Farlo
24th February 2008, 01:03 AM
Salut Jean Marc, et merci pour les conseils; iSonic 101 + Kombat 79... mmm, c'est à voir. 68 Kgs, navigation 80% lac et 20% mer. Programme freerace ou B&J suivant les conditions. Actuellement 3 flotteurs et 5 voiles qui sortent, mais je cherche à réduire à 2/4 voire 2/3.
A bientôt sur le forum.