PDA

View Full Version : Isonic Speed 53/49/44


Christine
19th August 2008, 12:50 AM
Bonsoir à tous et toutes,

Voici nos premières impressions sur les isonics speed .
Elles sont très belles, racées, c’est ce qui saute aux yeux en premier.
Pour bien voir les différences avec les isonics de slalom, voici quelques photos
de la is 76 et de la is speed 53, les plus proches en volume.
L’arrière de la speed est très fin pour une glisse maxi à l’abattée.

15 08 2008 Fabrice 85 kg
Conditions des tests :
Berre, sur le « Bd des 40 nds ». C’est un spot assez spécial, très court (au bout
des moules…) juste assez pour des runs de 240m .

Plus de détails là :
http://icks.icks.free.fr/phpBB2/viewtopic.php?t=2178

Vent de nord 25 nds moyens, rafales à 30, plan d’eau plat, pas assez abattu
pour des conditions optimales.
Voile : warp North 5,8
Ailerons : Techtonic Goldwing 26 avec la 49 et Techtonic 24 avec la 44.
Straps : à l’avant au milieu, à l’arrière complètement reculés , soit 39,5 cm
d’entraxe.
Pied de mât sur la position recommandée soit 131,5 cm puis à 130,5.
Navigation :
Isonic 49 :
Facile, douce, elle tourne sans effort et cape vraiment bien pour une planche
de speed : le retour en haut du run ou au bord est aisé.
Dès qu’on se place au travers laché, démarrage en trombe !
Les résultats au GPS sont très prometteurs, des Vmax à plus de 39 nds alors
que le bord est carré et les rafales exploitables rares, le plus intéressant restant
des vitesses moyennes sur 10 secondes (soit un peu plus de 200m) de 37,65
nds.
Isonic 44 :
Le water-start est plus délicat, il faut être bien toilé.
C’est un peu plus raide en navigation, la voile idéale sera sans doute 5,4, soit
plus de 30ds moyens.
Les performances enregistrées sont du même niveau qu’avec la 49 soit plus de
39nds, elle s’exprimera mieux encore dans un vent soutenu.

10 08 2008 Christine, 62 kg
Fos Sur Mer, Nord 20 à 23nds moyens, rafales à 30, plan d’eau plat
Voile : north warp 5,4
Aileron : goldwing 26 sur la 53 et la 49 , puis Falcon 28 sur la 53.
Straps : en position médiane d’abord puis j’ai reculé le strap arrière au maxi,
soit 39,5 d’entraxe.
Pied de mât sur la position recommandée puis reculée d’un cm soit 130,5cm de
l’arrière.
Isonic 53 :
La prise en main est facile, la planche est nerveuse, dynamique sous les pied,
genre fusée prête à démarrer….dès qu’on abat un peu, c’est impressionnant.
Le Falcon 28 est plus adapté, le 26 un peu petit. J’essaierai le sl2 28 dès que
possible.
Pas d’envolée dans les rafales, une toile de 5,8 ou 6,3 sera plus adaptée.
Le jibe est doux, et elle cape bien.
Isonic 49 :
Je la trouve plus adaptée à la 5,4, très réactive sous les pieds, les accélérations
sont grisantes, un vrai gros plaisir à naviguer avec !




http://img168.imageshack.us/img168/3962/dsc04508sr3.jpg

http://img381.imageshack.us/img381/204/dsc04495yy6.jpg
http://img207.imageshack.us/img207/674/dsc04496qe5.jpg
http://img207.imageshack.us/img207/323/dsc04497nz6.jpg

ThierryP
19th August 2008, 03:55 AM
Christine, personne ne t'a encore dit que ce n'est plus la bonne saison pour la reproduction des planches? C'est une très bonne idée de vouloir croiser une 76 et une 53, ça devrait donner un flotteur très rapide et moins technique qu'une pure planche de speed, mais tu devrais attendre le début du printemps pour l'accouplement. Attention quand même, si José Bové déclare que le résultat obtenu est une planche transgénique, il va rappliquer avec sa faux.

Christine
19th August 2008, 12:46 PM
Tu en as de droles d'idées...
Pas besoin de les croiser, elles sont très bien chacune dans leur genre .
Quand aux photos, elles correspondent à des demandes d'internautes qui trouvent qu'on ne voit pas bien les différences entre tel modèle et tel autre en regardant les photos du catalogue.
A+

momo FRA59
20th August 2008, 09:06 PM
Très bonne idée effectivement car ces flotteurs sont rares et c'est parfois difficile de se faire une idée malgré toutes les dimentions fournies.
Pour ma part j'ai navigué à Fuerte avec la 49, un peu déroutant pour mes 1er essais avec une planche de speed mais une fois en main, au largue, c'est de la balle!!!

Christine
21st August 2008, 12:56 AM
Bravo, Morane pour cette série de compétitions...j'ai suivi avec intérêt tes perfs et celles des autres filles grace au live de windsurf journal..

Christine
24th August 2008, 03:28 PM
Nouvelle navigation pour moi en 49 et 5,4 warp, goldwing 26 ,sur Berre.

Le bord est franchement carré, plus court que d'habitude encore (un pêcheur s'est installé pendant qu'on naviguait, mais oui...).
Vent irrégulier, entre 18 et 28 nds, un coup rafale, le passage suivant, pas d'air!!

Malgré tout des vitesses à 32nds dès que c'est un poil travers laché: ça glisse!

momo FRA59
24th August 2008, 08:54 PM
Bonjour Christine,
merci pour ces encouragements!
Pour l'instant les planches de speed ne sont pas d'actualité, je suis à Bandol pour le chpt d'Europe Formula Expérience, je passe donc à 1m de large... autres sensations mais tout aussi grisantes, si tu veux venir voir c'est du 26 au 31, malheureusement les prévisions de vent sont plutôt pessimistes avec 9 noeuds annoncés en fin de semaine.

Remi
25th August 2008, 02:37 PM
Bonjour à Tous,

Cette planche m'a vraiment bluffé, car dans une risé on ne sent pas le besoin d'ouvrir ou forcer plus, elle glise instantanément. J'ai pu l'essayer à Fuerteventura, mais malheuresement je me suis coupé le pouce méchament le soir du premier jour.

A plus

Christine
26th August 2008, 12:52 AM
Bonsoir Rémi,
C'est vraiment dommage de t'être blessé le premier jour.

Au prochain coup de Mistral, je ferai des chronos sur Fos, il y a plus de place pour s'élancer qu'à Berre...
A bientôt.

Christine
7th September 2008, 02:52 PM
ISONIC SPEED 53:

Fabrice :
le 5 septembre sur le run du mille (Challenge de l'étang de Berre, plus d'infos là:

http://transjai.free.fr/VirtualMilleJai.html ).

conditions des tests:
vent de sud-sud-est 20 30 nds, plan d'eau facile avec petit clapot latéral, mais pas au bord car c'est déventé, donc pas du plat.

Fabrice a utilisé 2 flotteurs(is 76 et is 53), 2 voiles (6,3 et 6,8 north warp) ce qui avec les v-max enregistrées, donne une bonne idée du plus que peut apporter la isonic speed dans ces conditions spécifiques (un run de speed, des allures travers laché ou abattu).

is 76 + 6,8 + 32 sl2: v.max 34,7
is 76+ 6,8 + 32sl4: v.max 35,4
is 53+ 6,3+ falcon 28: v.max: 37, 1nds

Côté réglages, Fabrice a du reculer le pied de mât à 131, 130 : la remontée du run au près est alors plus facile, sans spin-out et la descente du run confortable, bien calé dans les straps.

Ce que Fabrice apprécie particulièrement: la nervosité, la réactivité dès qu'on place le flotteur à l'allure pour lequel il a été créé, les allures abattues.


Christine:
Même lieu, mais 24 heures après ,hélas, travail oblige!
Vent de 15 à 20 nds, même orientation, et juste 1 heure de vent potable.
Même matériel(juste la 53), mêmes réglages.
Plan d'eau: plus au large car bord plus déventé, petit clapot latéral sur le premier tiers du parcours, petites marches arrières sur les 2/3 restants.

Sur un seul run potable car le vent est tombé, j'améliore ma perf précédente de plus de 2 nds (j'avais la même voile et la is 86 ce jour-là).

Ce qui m'a le plus impressionnée pendant la navigation, c'est sa stabilité directionnelle : elle ne bouge pas du tout dans les inévitables rafales de vent de terre.
Si je compare avec d'autres flotteurs de speed avec lesquels j'ai navigué, je me sens mieux calée sur l'allure abattue, avec zéro appréhension .

Pour le même volume annoncé, elle flotte mieux grace à ses 53 cm de large, au moment où on a besoin d'avoir du volume, c'est à dire pour partir au planning, pour remonter le run... mais dès qu'on est travers laché, la finesse de l'arrière fait que la surface mouillée est extrêmement faible, d'où une glisse et une v-max au top. Démarrage genre fusée!!! et gros plaisir.

La remontée du run est facile avec du vent suffisant mais pas problématique quand c'est un peu mou.

La suite dès que possible...

Christine
17th September 2008, 02:18 PM
Is speed 53 Christine

Berre, « bd des 40 nds », vent de nord 15 à 30 nds le 14 09 08
North warp 5,4, Falcon 28, 129 cm pour le pied de mât (puis 130 quand le vent monte), straps complètement sur l’arrière.
Le vent étant particulièrement irrégulier, je choisis l’option « 53 » plutôt que « 49 », avec l’idée que je pourrais m’élancer plus facilement, option qui se révèlera payante.
Pendant les runs, je me sens confortablement installée, facile. Je remonte sans souci et le jibe me parait toujours aussi facile.

Le gps donne des v-max de 34,5, 33,6 etc.
L’analyse précise donnée par le logiciel « GPS action replay » (précieux logiciel soit dit en passant) montre très peu d’écart entre la v-max et la vitesse moyenne sur 200m(moins d'un noeud). Donc le flotteur a une excellente inertie dans les molles, ce qui correspond aux observations faites depuis le bord par les copains, une vitesse très régulière.

Quelques détails pour ceux qui n’ont pas eu l’occasion de faire du speed ou qui ne connaissent pas le spot:
Il faut passer x fois pour faire un bon chrono. Après avoir capé pour rejoindre la digue et jibé, le début du bord tribord est encore une remontée au près pour se rapprocher de la plage, on passe deux piliers en béton/ferraille, encore 15m de près et là, il faut abattre brutalement pour ne rien perdre en distance de ce run hyper-court. Le flotteur est très docile pendant ce changement express de direction, et après c’est grisant au possible tant ça accélère.
Nous avons décidé de poursuivre les futures sessions de speed avec les straps en position avancée, on verra bien ce que ça donne…

Christine
7th October 2008, 12:32 AM
Isonic speed 53:
Christine:
Dans une optique de recherche de voile minimum, 4,5 warp dans 30-35 nds de nord-ouest à Fos ce samedi. Plan d'eau plat , petit clapot.
Falcon 28, pied de mat à 130 puis 132 pour plus de confort dans les grosses rafales.

L'ensemble reste navigable et possible, je ne m'envole pas (un souci pour moi dans le vent fort), et dès que j'avance le pied de mât à 132, c'est confort.
jibe, cap serré,abattée, zéro souci.
Toutefois, le vent descend à 25 nds moyen, je prends 5,8 warp avec les mêmes réglages, c'est beaucoup plus fun, plus équilibré.
Donc 4,5 est possible sur la 53, mais la 49 et la 44 seront mieux.

Isonic speed 49:
Fabrice, mêmes conditions, 5,8 warp , Deboichet sl4 27, pied de mât à 132,5.
Le sl4 apporte de la douceur à l'ensemble par rapport au Tectonic goldwing 26 sur le clapot.
GPS à 40,41 nds .
toutes les allures sont confortables, un plus pour l'usage de cet aileron.

Jean-Marc
1st November 2008, 05:52 AM
Salut Christine,

As-tu eu l'occasion de tester la iSonic speed W53 avec une voile de 7.x m2 ? Si oui, quel aileron de taille ≥30 cm et quel modèle en Deboichet SL2/SL3/SL4/SL5/SL6 (avantages et inconvénients de chacun) ?

A+

JM

Christine
5th November 2008, 09:56 PM
Bonjour Jean-Marc,

On n'a pas essayé 7m (6,8 ou 7,3) sur la 53, ce sera fait dès que possible.

Côté aileron, on a mis des sl4 , des falcons, et on vient d'avoir un sl5 en prêt , donc dès que ça se présente... c'est pas top au niveau des conditions depuis la fin août.

les autres, on ne les a pas ou plus (sl3).

Pour comparer les avantages du sl4 par rapport à un falcon, le sl4 nous a paru plus doux (vu les conditions rugueuses, c'est bien agréable), moins exigeant physiquement.
Mais à confirmer.
En plus, j'ai trouvé plus stable le sl4: le falcon , très performant côté glisse, peut partir en spin-out brûtalement, il est "chatouilleux".
Il faudra reprendre ces tests point par point ,avec un comparatif "performances GPS" bien objectif.

A+

serge
7th November 2008, 12:12 AM
J'ai acquis une 53 depuis peu et ne l'ai sorti que 2 fois pour le moment et en 5.8 et devil 29 dans des vents irréguliers de 20/25 noeuds;certes cela coule pour mes 87 kg mais elle part quand même tres vite au planing avec des accélérations grisantes qui te mènent sans problème au delà de 35noeuds.lundi sorti à st pabu et vmax sur 2s de 35,92 avec un 250 à 33,92 et le 500 à 33,38.Ce flotteur maintient tres bien sa vitesse de croisière et ne fait qu'accélérer à la moindre risée et sur 2 sorties j'ai déjà fait le km à prés de 32 noeuds;le vent n'était pas tres fort ce jour là et malgrés seulement 5.8m2 les perfs sont déjà là alors équipé pareil dans 30 noeuds moyen cela devrait cartoner.je compte l'essayer avec 6.7m2 et devil 31 bientot;je pense qu'il n'est pas vraiment nécessaire de mettre plus en aileron car le flotteur a un shape qui "l'éjecte facilement de l'eau" et son volume au rail doit lui permettre de porter facilement la 6,7m2.

Christine
7th November 2008, 12:49 AM
Merci Serge pour ce retour de nav.

Jean-Marc
7th November 2008, 03:53 AM
Cool, merci Christine pour tes prochaines infos...

A+

JM

serge
7th November 2008, 11:06 PM
Essayé la isonic 53 aujourd'hui en rade de brest en rsr 6.7 et devil 31.Le vent était tres limite pour cette configuration de nav au regard de mon gabarit.En effet, 15/17noeuds avec des rafales à 20/22.Malgrés tout, le flotteur semble tres bien porter la 6.7 avec toujours un départ au planing rapide dès que la risée se fait sentir;elle se comporte comme une véritable petite slalom et le 31 bien qu'un peu petit pour le vent présent s'en sort plutot bien dès que le vent monte un peu;un aileron style so7 lui apporterait surement un peu plus de cran pour passer les déventes et mieux caper.Je pense que pour 6.7 et un gabarit de 85kg cette configuration est tres bien pour naviguer de 20 a 25/27noeuds voir plus si le plan d'eau est propre.j'ai juste eu le temps de faire 6/8 bords et le vent est tombé mais quand même une vmax à 32.8 pour cette nav tres limite.c'est claire que l'on peu attendre beaucoup mieux dans 20/25 noeuds.on verra peut-être demain car c'est justement ce qui est annonçé.

Christine
8th November 2008, 01:18 AM
Quelle chance d'avoir une si belle météo d'annoncée! pour nous ce sera rien du tout...
Régale-toi bien.

serge
9th November 2008, 12:23 AM
sortie en isonic 53 rsr6.7 et devil 31 dans 18/20 noeud rafales rares à 24 noeuds.
je confirme que l'aileron manque d'accroche dans le vent irrégulier et qu'un aileron comme le sl2 ou s07 apporterait surement un plus.La voile passe vraiment tres bien sur le flotteur mais il est préférable de faire de la vitesse que du slalom dans ce type de vent car le manque de volume manque cruellement au jibe au niveau de la relance pour mon gabarit;sinon une fois calé cela astique vraiment bien.La voile est bien étarquée au guindant mais je relache l'écoute car je trouve la nav plus facile et mieux calée.Le pied de mat est à +1 par rapport au repère ce qui favorise la vmax(34,7) à l'abatée mais malheureusement semble rendre plus dure la remontée au vent du run.En général dans ce type de vent je sort isonic111 et rsr 8.4 mais en comparant les perfs respectives pour des sorties semblables avec chacune de ces planches, la isonic 53 passe largement devant sur la vmax, le 100m, le 250m et même le 500 et le mile; il n'y a vraiment qu'en configuration slalom que la isonic 111 prendra le dessus.

Christine
9th November 2008, 01:24 AM
Merci Serge.
Ici pas une feuille d'arbre ne bougeait, mais beau soleil tout de même...

Il est clair que la 53 comme la 49 et la 44 sont avant tout des flotteurs dédiés au speed, donc pour des allures abattues.
Là elles donnent le meilleur.
Ceci dit, pour avoir essayé d'autres flotteurs de speed, on les a trouvées plus faciles pour caper, rentrer au bord en fait.
Sur une Ld comme le Défi de Gruissan, l'option 53 ou 49 est à envisager par exemple.

A+ Serge

Remi
9th November 2008, 06:38 AM
Bonjour Serge,

Le SL2 aura trop de trainé pour une planche de speed, je te recommande plustôt le SL4 qui glisse plus.

Personellement j'ai put testé la W44 à Fuerteventura avec Code Red 6,7 et SL3 28 et j'ai été bluffé par la capacité d'accélération. Rien ne bouge et la vitesse augmente d'un coup. Finalement on se sent très en confiance même sur un plan d'eau extrèment difficile pour de la speed. J'ai vraiment hate de remonter dessus.

A plus

serge
10th November 2008, 06:36 PM
Une petite question;depuis que je teste la isonic 53 elle semble préférer le travers laché que le plein largue houle dans le dos ou j'ai des problemes de controle avec une planche volage et la sensation de naviguer comme sur des oeufs(trop d'appuie sur l'aileron et une instabilité latérale).j'ai bien avancé mon pied de mat de +1/au repère mais hier jai peut-être trop étarqué la voile ce qui a tendance à faire lifter plus le flotteur surtout au largue si je vois juste cela expliquerait pourquoi je me suis crashé hier à pres de 35noeuds;ç'a ma calmé net.Du coup, j'ose pas avancer encore plus le pied de mât de peur d'enfourner!

Christine
10th November 2008, 10:59 PM
Bonsoir Serge,

Pas de blessure au moins? à 35 nds, ça commence à faire mal...

Quand tu dis "volage" plein largue, tu veux dire que le flotteur levait du nez?

Je n'ai pas eu la sensation d'être plus à l'aise au travers laché qu'à l'abattée, j'ai trouvé le flotteur bien stable, surtout lorsque j'ai fait "le mille" du challenge, où on est assez loin du bord, avec donc du clapot latéral puis ensuite arrière (je déteste), et j'avais la 6,3 vraiment pleine.

Donc, je pense plutôt à un souci d'aileron pour l'expliquer, tes voiles étant proches des miennes, ou alors la position de pied de mât.

J'avais ce jour-là un falcon 28 (très axé glisse, peu d'appui) et pied de mât à 131 : le flotteur était comme sur un rail (j'ai vite peur si ce n'est pas le cas...). Là, c'était largement travers laché.
Sur le run de speed, donc bien abattu, le pied de mât à 129/130 pour une 5,4, ça donne 131 pour une 6,7.
Tes straps sont placés comment?

serge
10th November 2008, 11:52 PM
Pas de vrai blessure à part une belle entorse du pied, un mat cassé et la boucle de harnais arrachée.Quand tu dis pied de mât à 129/130 j'ai l'impression que c'est bien reculé car j'ai mesuré de l'arrière de la planche au repère de pied de mât et j'ai trouvé 132; alors si tu recules cela devrai être encore plus volage.D'apres mes repères à moi j'étais à 133,par contre j'ai trouvé l'écart entre les footstrap réduit par rapport à ma naviguation sur isonic 86 avec laquelle j'abat vraiment sans peur;du coup je viens d'appliquer le même écart sur la 53, c'est à dire 41cm, avec les footstraps arrières sur les inserts les plus reculés et les footstraps avant sur les inserts les plus avancés afin d'avoir plus de controle;reste plus qu'à tester.Lors de mon crash ceux de l'arrière étaient tout reculés et ceux de devant au milieu soit 39.5 d'écart.
sinon effectivement,comme tu l'as dis, une voile bien remplie écraserait plus le flotteur;j'essaierais de moins étarquer au guindant la prochaine fois.
pour l'aileron, je pense que le dévil est similaire au falcon 28;c'est un aileron qui libère beaucoup de glisse par rapport à un s07 par exemple.
quoiqu'il en soit, je trouve que c'est un flotteur plus pointu, qui nécessite des réglages plus fins que sur la 86 ou la 111 que j'ai.

Christine
11th November 2008, 12:48 AM
Pour nous la position centrée doit se trouver à 131.

Pas obligé que reculer le pied de mât rende le flotteur plus volage , faut essayer.
Regarde ,le fait d'avancer le pied de mât donne une remontée au cap plus laborieuse... normalement, c'est l'inverse.

Ces shapes de speed sont bien particuliers , faut encore chercher. En plus, les conditions pour le speed sont tout de même assez rares.
Je n'ai jamais essayé ce devil mais j'en ai entendu du bien .
Mais le fait que tu aies eu cette sensation de naviguer sur des oeufs, puis que tu aies ressenti une instabilité latérale prouve qu'un paramètre ne va pas. Je ne sais pas si rien que la voile un peu trop étarquée peut expliquer ça.
J'avais un super aileron pour le slalom, un proto gasoil qui marchait du feu de D... .
Un jour j'ai voulu abattre plein pot pour suivre Fabrice et là, la planche est devenue presque incontrôlable, j'ai eu juste le temps de changer d'allure avant d'être satellisée: il était super au près et au travers, inexploitable à l'abattée.

Bon, tu en as pour un peu de temps de repos alors? Je vais voir avec ceux que je connais qui ont la 53 s'il y a eu ce genre de souci.

Bon courage, ce n'est que partie remise.

Christine
11th November 2008, 03:02 PM
Bonjour Serge,

J'ai demandé à Fabrice de lire ce que tu avais écrit pour avoir son avis.

Il pense que c'est un problème d'aileron lui aussi, sans doute trop grand .

A bientôt.

Christine
13th November 2008, 11:56 PM
bonsoir Serge,

Fabrice a essayé un 31 sl4 sur la 53 cet aprem dans du 20-28nds et 5,8 de toile.

Le plan d'eau était plat et travers l'aileron n'était pas trop grand, flotteur bien stable.
pied de mât au milieu puis 1cm en avant de la position recommandée.

Super glisse, comparativement à deux copains qui glissent fort , pas de relevé GPS.

Le sl4 27 est trop petit dans ces conditions, le flotteur n'est pas calé, même en modifiant la position du pied de mât... ça va mieux ta cheville?
A+

serge
14th November 2008, 05:54 PM
bonjour christine;pourras-tu me dire comment fabrice place ses foot-strap.
merci.

Christine
15th November 2008, 03:26 AM
On a gardé les mêmes réglages à savoir le strap arrière tout sur l'arrière et le strap avant au milieu soit 39,5cm d'entraxe si je me souviens bien...

serge
15th November 2008, 10:22 PM
Merci du renseignement, je vais quand même garder mes nouveaux réglages pour le moment et voir ce que cela donne;pour la cheville tout va tres bien et j'attend avec impatiente la prochaine dépression pour de nouvelles "aventures".

carlitos
30th November 2008, 09:50 PM
Hi, I just bougth the w53, what do you think about it with the select SL7 32cm??

Sorry for my english

Christine
1st December 2008, 05:08 AM
Hola carlitos,

Hablas castellano?

A+

carlitos
1st December 2008, 07:50 PM
Hola carlitos,

Hablas castellano?

A+

Pues si!! si quiere me das un email, y hablamos por el, para no molestar en este post!

un saludo

Christine
1st December 2008, 11:39 PM
Pero no molestas nadie, Carlitos!

Nosotros usamos solo falcon/goldwind tectonics o sl4 Deboichet.
Pero conosco un windsurfeur en otro foro (W33) que utilisa a estas aletas select.
Le voy a preguntar si las has puestas en una speed 53. Se que navega con isonic 86...

Me parece que 32 es un poco grande (la tabla es muy estrecha al astras).

Cuando tengo la respuesta, pronto te la pongo aqui.
Hasta pronto.

carlitos
1st December 2008, 11:50 PM
Ok, gracias.
Yo tengo drake slalom pro de 30 y tambien 32, y select SL7 32, dentro de poco me hare con una 28.
La 32 seria para usar con Blade 7,5 y 15-20 knots.
La 30 para Blade 6,8 y Code red 6,1
La 28 para code red 6,1 y quizas también 5,8 AC-1.

Cres que tambien seria bueno una 26?

Christine
2nd December 2008, 02:22 AM
Un poco pequeno, el 26 en esta tabla. 28 y 30 van bien.

7,5 blade es grande, no se si pasara. Se que Antoine Albeau pone hasta 7 m de vela.

a+

Christine
2nd December 2008, 01:59 PM
Hola carlitos,

Ya tengo tu respuesta: la aleta sl7 sera dura (no se como se dice "raide"), buena al traves pero meno buena en condicione de speed que un "devil".
31 maxi seria bueno.

hasta pronto

carlitos
2nd December 2008, 09:47 PM
Muchas gracias Christine, ya comentare como me va.

un saludo

Christine
28th February 2009, 03:12 PM
isonic 53, Fabrice:

Fos, mistral de 35nds, warp 5,4 08 et 28 falcon.

L'ensemble fonctionne très bien , 40,37 nds au gps, pas d'envolée, très agréable.
D'habitude c'est la 49 que Fabrice utilise dans ces conditions et avec cette voile.
En projet: la warp 7m 09 et un 30 sur ce flotteur.

Christine
14th March 2009, 09:09 PM
Isonic speed 53:

Fabrice , 11 mars, Fos NW, 20-25nds, North warp 7m 09,
SL4 31, pied de mât à 133.

L'ensemble est équilibré et performant. Même positions de straps (tout sur l'arrière, écartement 40).

Jean-Marc
16th March 2009, 06:53 AM
Isonic speed 53:
North warp 7m 09,
SL4 31

Un petit test avec ±7.5 m2 et SL2 ou SL4 32 cm?

A+

JM

Christine
16th March 2009, 01:33 PM
On a aussi une 7,3... pourquoi pas...

Jean-Marc
30th May 2009, 03:35 AM
3 petits tests de la iSonic W53 speed:
PDM : 50%
Footstraps : tous reculés
Aileron : Drake slalom Pro de série 30 cm
Voile : Severne Code Red 7.7 m2

1) vent 12-15 noeuds:

Difficle de partir au planning dans 12 noeuds de vent, le flotteur ne supporte vraiment pas d'être sous-toilé.

2) vent 13-16 noeuds:

Le départ au planning est éclair : 2-3 petits coups de pomping et hop c'est parti. La planche remonte correctement au vent compte-tenu de la taille de voile et de l'aileron. Au travers lâché, c'est un régal d'accélération.

3) vent 15-18 noeuds:

Aucun problème de mise au planning, c'est quasi instantanné. La planche délivre tout son potentiel en étant de bien à surtoilé. Dans les surventes, pas de problème de cabrage du nez, la planche reste bien à plat.

Conclusion : un régal.

Jean-Marc
3rd June 2009, 01:21 PM
Test de la iSonic W53 speed en conditions musclées:
Footstraps: tous reculés
PDM: 40%
Aileron : Drake Slalom Pro 30 cm de série
Voile: NP RS1 6.6 m2
Vent: 16-22 noeuds
Plan d'eau: plat, puis devenant progressivement chahuté; houle 30-50 cm.

Le départ au planning est immédiat dès qu'on est bien toilé. Il faut vite chausser les straps avant que la planche ne prenne trop de vitesse et ne devienne incontrôlable dans la houle.
La remontée au près contre le vent est excellente contre toute attente. On peut vraiment serrer le vent à toute vitesse en jouant à saute-mouton face à la houle. La remontée au point de départ du run se fait facilement en un seul bord. Très appréciable.
La planche devient véritablement vivante en étant au travers parallèle à la houle ou au largue en descente de houle, les accélérations sont grisantes et la vitesse au top. Il faut garder tout le temps la voile bordée sur le pont pour conserver le nez à ras de l'eau. Ne pas ouvrir la voile dans une survente, sinon c'est l'envolée du flotteur nez au zénith. Ne pas se préoccuper du nez très bas sur l'eau, je n'ai jamais enfourné en descendant la houle en biais avec la voile bien bordée, seuls les derniers 30 cm du flotteur touchant l'eau (en évitant tout de même les plus grosses lames). Le racing jibe est tranchant à souhait, la relance correcte en ayant de la puissance sous la main.

Conclusion: une planche très réussie, mais qui demande tout le temps d'être dans la zone orange à rouge. Pour mon spot, la limite haute est atteinte dans les conditions de houle et de clapot rencontrées ce jour là. Au delà, un pur flotteur de slalom baston serait nettement plus performant et confortable.

A+

JM

serge
21st July 2009, 07:23 PM
Test de la isonic w53 en rade de brest par vent de nord très irrégulier; du style 0 noeuds et rafales à 35/40. But du jeu prendre la rafale et abattre a fond dedans.
Voile rsr evo1 6.2 et sl4 28. pied de mât au repère.
Dès le premier bord le gps annonce 35.16 noeuds mais au fur et à mesure que je prend de l'assurance c'a monte doucement 35.5, 35,78... y a pas à dire les accélérations sont époustouflantes mais c'a tape beaucoup à mon goût et je commence à stagner en vitesse de pointe ce qui m'étonne pour un flotteur de speed comme celui -ci dans les conditions qui sont les miennes(plan d'eau style tole ondulée avec petit clapot serré de face à l'abattée).Je m'arrête et étarque un peu plus au guindant en avançant le pdm à + un cm du repère. l'effet se fait immédiatement ressentir; la planche est plus libre sous les pieds et les accélérations dantesques. Je profite d'une rafale monstrueuse, et je m'accroche vaille que vaille au wishbone en me disant intèrieurement " tient bon, tient bon"; résultat, 37.1 en vmax avec un 250 à plus 35noeuds. Malheureusement, pas le temps d'exploiter ce dernier règlage encore car c'était la dernière vrai grosse rafale de l'après midi; je sens un potentiel énorme et j'ai hate d'y goûter encore mais chez nous ce genre de flotteur n'ai sorti qu'à peine 10 fois l'an mais à chaque fois c'est de l'adrénaline pure.

isonic
21st July 2009, 08:01 PM
Jolie nav', Serge.

Dis moi, que penses-tu de ta RSR Evo I 6.2 ? Pas trop raide ? As-tu d'autres tailles ? Il semble qu'elle se tienne très longtemps.

J'envisage de changer ma RS:5 5.8 pour cette voile, pour plus de souplesse. Ou sinon, je pense carrément a une Hellcat 6.2, mais c'est une autre histoire. As tu des éléments de comparaison à me donner entre les RS ?

Merci

Christine
21st July 2009, 11:31 PM
bravo pour ces chronos!

"Adrénaline"serait un joli surnom pour ce flotteur...

serge
22nd July 2009, 04:23 PM
bonjour isonic,
j'ai suivi l'évolution des rsr depuis la rs5.
bilan : rsr5 tres raide, trop puissante.
rs6 bien mieux, souple avec de la puissance et se tenait loin.
rsr plus raide que la rs6 et plus puissante mais se tenait loin (rsr 6.7 et 8.4).
rsr evo1 ( 6.2 et 6.7) retour à de la souplesse avec une voile agréable à naviguer
et qui se tient un chouilla plus loin; pour moi c'est la plus réussie.
rsr evo 2 : connait pas mais j'ai pu comparer ma 7.8 rsr contre la rsr 7.8 evo2 de Damien leguen dans une navigation pure slalom/speed en condition "course" et je vois aucune différence en terme de perf(j'ai même taper un chrono plus élévé que lui : 33.5); La différence doit résider dans le feeling sans doute mais à part c'a ???
Maintenant, quant à changer contre une hell cat, perso je ne le ferais pas car j'aime trop naviguer surtoilé avec du controle et des petites accélérations par ci par là et surtout bien calé. Ces deux voiles sont carrément différentes à mon avis. Maintenant tout dépend de ton objectif.
pour mes surfaces, j'ai rs6 5.8,rsr evo1 6.2,rsr evo 1 6.7, rsr 7.8 et 8.4.

serge
22nd July 2009, 04:31 PM
Au fait, si t'es interressé par une évo 1(pour moi c'est le meilleure cru) appel NOTIK au 02.98.43.81.82 de la part de serge; il lui reste une évo 1 6.2 à -35% soit 637 euros.

isonic
22nd July 2009, 11:03 PM
Merci Serge.

La Hellcat, c'était pour sortir de l'option slalom "pur et dure" que je trouve trop physique avec la RS5. Un plan un peu pareuseux, quoi, histoire de naviguer en souplesse sans perdre trop mes repères de slalomeur indécrottable.

Mais si tu me confirmes que la RSR 6.2 evo I est vraiment plus souple que la RS5 5.8, je vais y penser sérieusement : la différence est tellement énorme, en 9.0, entre la RS:5 (tôle hyper rigide) et la RS:Racing (vraiment douce et souple, et en même temps très propulsive, un vrai fauteuil !) que je veux bien te croire.

Merci pour le tuyau.

@+

serge
25th July 2009, 10:44 PM
Les grandes marées on faient leur retour dans la rade de brest et c'est l'occasion de tester à nouveau la isonic speed 53.
Un coeff de 106 est prévu ce jour et quand j'arrive je suis environ à 1h30 de la basse mer. Le plan d'eau est flat(c'est assez rare pour le noter) et un petit vent de 18/20 régulier souffle de l'ouest; idéal pour tester le flotteur dans sa plage basse.
je grée ma rsr evo1 6.7 et met un falcon 30.
Ici, on dirait que je vais me faire c.... de mettre un flotteur de 73 l dans 18/20 noeuds car d'habitude c'est plutôt isonic 111 avec 7.8 ou 8.4 selon l'humeure.
Le départ au planing est toujours aussi surprenant; c'est rapide, on se cale dans les straps, et l'on atteind tres vite une vitesse de croisière appréciable qu'il ne tient qu'à nous d'augmenter en abattant. C'est rapide, incisif et en même temps facile(trop facile).
Les vitesses atteintes sont déjà de 32 noeuds et nous ne sommes que dans 18/20 noeuds.
Le jibe est un peu plus problématique car le peu de vent par rapport au litrage faible du flotteur m'oblige à être énergique.
La remontée du pacour au près est elle aussi surprenante car l'on ne s'attend pas à caper aussi bien avec seulement 30 cm d'aileron et c'est toujours une surprise.
En ce qui concerne les performances, le mile à été parcouru avec une grande régularité, avec des vitesses quasi constantes de 30/31 noeuds et des minimas(mais trés peu) de 29.8 ce qui fini d'établir la vitesse moyenne parcourue à 30.2 noeuds. Dans ce domaine j'ai gardé un peu de puissance dans la voile pour mieux passer les déventes.
Au niveau de la vmax, j'ai tendu au guindant pour favorisé l'accélération ce qui me permet d'atteindre les 33.5 au gré d'une abattée avec un 500m à 32.4 lors de la même abattée(notez le peu d'écart entre vmax et 500).Le flotteur conserve vraiment bien sa glisse.
La marée remonte depuis déjà 2h00 et le flotteur trouve alors ces limites dans le clapot qui se forme dorénanant aux alentours de 30/40cm.

conclusion : c'est un flotteur qui est optimal dans des conditions bien particulières(plan d'eau plat). Les vitesses atteintes ce jour n'ont été faites que dans 18/20 noeuds alors que d'habitude elle sont atteintes dans une plage supèrieure de vent (25/30 noeuds pour les bretons avec le clapot de chez nous). Par rapport à mes collègues qui naviguaient ce jour en rade, les vitesses atteintes (mile, vmax, 500m) placent le flotteur facilement 2 à 3 noeuds au dessus des leurs.
C'est bien un flotteur de speed.

Christine
26th July 2009, 01:11 AM
Bon, je vois que ce fut une bonne journée! Speed aussi pour nous aujourd'hui sur Fos et à peu près les mêmes commentaires que toi: ça glisse vraiment bien et pas de souci pour revenir au bord assez vite après le run...
A+

isonic
27th July 2009, 12:34 AM
Ce qui confirme, si besoin en était, que le speed sur l'Atlantique est avant tout une histoire de PLAN d'eau plat et de glisse pour les vitesses autour de 30/35 nds... le matos actuel permet d'aller chercher des chronos exceptionnels sans "beaucoup" de vent (si le pilote assure, ça n'enlève rien à son mérite)

Du coup, et ça revient à ma question posée plus haut, remplacer une 5.8 par 6.2 ou 6.7 me permettrait d'aller plus vite en naviguant dans de meilleures conditions de glisse... Alors, quelle taille ? 6.2 ou carrément 6.7 pour maximiser cet effet ?

6.7 : plus de puissance, un plan d'eau plus glissant, mais aussi plus de traînée dans l'air...
6.2 : plus de glisse dans l'air, mais moins de puissance dans les conditions de vent "light" où le plan d'eau est facile à exploiter.

Qu'en pensez-vous ? Je ne voudrais pas me planter de taille, ça conditionne celle du mat qui ira avec...

Christine
27th July 2009, 02:08 AM
Si j'avais à choisir entre glisse et puissance d'une voile pour du speed, je choisirais la puissance car à l'abattée, on a vraiment besoin d'en avoir le maxi...
Ces flotteurs de speed ont une excellente inertie dans les inévitables molles, mais en speed, faut toiler.

isonic
27th July 2009, 03:39 PM
Christine,

Je vais donc creuser la piste d'une 6.7 RS-Racing Evo I, alors... Parce qu'en Evo II, elle est passée à 7.0.

Et quand le vent sera trop fort pour elle, et surtout pour moi ;-) , je passerai en voile de vague : ma 5.2 devrait largement être dans le coup pour un programme plus free-ride.

Jean-Marc
27th July 2009, 04:11 PM
Je confirme ce que dit Christine: avec le flotteur iSonic speed 53, il faut avoir en permanence de la puissance en réserve sous la main, non seulement pour démarrer quand le vent est un peu juste, mais aussi pour accélérer franchement aux allures portantes, ainsi que pour la relance en sortie de jibe. C'est assez impressionnant de voir comment on peut faire marcher cette planche de speed en plage basse avec par exemple la Code Red 7.7 m2 bien puissante et relâchée à l'écoute. Avec une voile trop petite pour les conditions du moment, on n'arrive tout simplement pas à accélérer, surtout avec seulement 32 cm de largeur sous le pied arrière et l'aileron de série de 30 cm. Trop d'appui sur le pied arrière se paie immédiatement cash : spin-out; cela n'a rien à voir avec une planche de slalom pure et dure. Question plage de vent avec mes voiles de 6.6 et 7.7 m2, c'est respectivement de 16 à 22+ et de 12 à 18+ noeuds avec ce gun de speed pour mes 65 kg.

A+

JM

Jean-Marc
28th July 2009, 03:46 PM
Serge,

Au sujet de la tension de guindant, regarde cet article très intéressant pour les fondus de speed :

http://www.severnesails.com/forum/showthread.php?t=61

En variant la tension au point d'amure de -1 cm et en conservant une tension négative de -2 cm au point d'écoute, on peut gagner quelques noeuds supplémentaires en Vmax.

A+

JM

serge
28th July 2009, 04:46 PM
Merci jean-marc mais l'anglais et moi c'a fait deux; je pense que quand l'on toile beaucoup sur un flotteur comme la isonic, l'excés de puissance est néfaste car la planche écrase au pied de mât, ton corps est déporté sur l'avant, l'ensemble est lourd et statique, c'a manque de liberté sous les pieds et l'on a beaucoup de mal à abattre car le flotteur veut plutot faire du travers/prés+ une tendance au spin-out et à l'enfournement par plantage du rail avant.
Alors oui, il faut savoir bien règler sa voile pour libérer le flotteur en étarquant + au guindant et en relachant l'écoute(ce qui revient à reculer le pied de mât) tout en conservant le pdm au même endroit afin d'optimiser le triangle planche/mât/bonhomme.Tu gagnes ainsi en liberté sous les pieds tout en conservant de la puissance à l'abattée avec une assiette de flotteur qui se relève . Je me demande par ailleur s'il ne serait pas judicieux sur les "grosses bâches" de rajouter 2cm à la rallonge de pdm afin que la puissance trop importante s'exerce plus haut et écrase moins le flotteur; Qu'en penses-tu jean-marc?
Ceci dit je crois que la isonic speed 53 serait plutôt optimale avec une 6.2 vu ce que j'en ai tiré récemment(37.1noeuds) mais je serais aussi curieux de savoir si certains on des chronos à avancer en 6.7 pour voir ce que l'on peux attendre de ce flotteur avec cette voile et dans quelles conditions de vent. Mon objectif, je l'avoue, est plutôt de battre le mile effectué en rade par un collègue récement à la vitesse de 32.38noeuds avec la isonic speed(vu sa capacité à garder la vitesse); peut-être christine aurait-elle des conseils(quelle voile,quelle aileron...).

Christine
28th July 2009, 09:15 PM
Bonjour Serge,

Cette traversée de la rade se fait à l'abattée ou au travers?

Tu as des marques précises à respecter (balises) ou c'est approximatif?

isonic
29th July 2009, 01:29 AM
@Christine :
Si Serge parle de ça : http://blog.notik-equipement.fr/post/2008/07/01/NOTIK-MILE-CHALLENGE, c'est "no rules" : "Pas de parcours imposé, pas de date, vous choisissez vos conditions; Vous devez réaliser une distance minimale de 1 Mile sur le même bord. Vous envoyez vos traces GPS..."

Donc le but est de suivre le nez de sa planche... le plus vite possible ;-)

@JM : j'ai lu le post sur les quelques retours d'expérience très empiriques et d'une extrême prudence ("Ok, it's no real test, but it might give an impression...") d'un certain Jurjen qui explique l'intérêt de légèrement sous-étarquer les petites voiles sur plan d'eau plat et bords abattus pour mieux "foiler". Intuition rencontrée par nombre de fondus de speed depuis longtemps, sympa d'en avoir une illustration récente.

@Serge : Mais il ne signale pas la méthode vaille pour les plus grandes surfaces , bien au contraire : "In my experience the smaller the sail is, the better this set-up could work."

En revanche, je saisis mal la manœuvre que tu proposes "sur les grosses bâches de rajouter 2 cm à la rallonge de pdm afin que la puissance trop importante s'exerce plus haut et écrase moins le flotteur". Tu veux dire deux cm de mât, mais sans tirer deux cm de plus. Juste pour éloigner la voile du flotteur de 2 cm à l'amure ? Quel serait le bénéfice ?

serge
29th July 2009, 02:08 AM
La traversée de la rade se fait en général au travers laché mais c'est au largue, par certaines conditions de vent que je trouve meilleur le résultat.Pour le challenge, il suffit juste de récupérer les données pour en lire le mile(pas de balises). Mieux vaut choisir un jour sans trop de houle(on l'a de travers ou un peu dans le dos).Souviens-toi christine, c'est là que j'ai enfourné à 35 noueds avec la isonic speed il y a quelques mois sur une tentative de mile. Le pb rencontré est la distance du mile même qui est difficile à obtenir en rade car souvent pas beaucoup de distance pour se lancer et l'on arrive vite de l'autre côté, plus la régularité du vent et enfin une houle cassante au milieu de la rade alors qu'on est déjà bien lançé. Il faut donc aller vite mais garder du controle en gèrant les moles. Mais, si toutes les conditions sont réunies(plan d'eau plat/angle abattu et vent aux alentours de +25 noeuds) c'est plus que sûre de battre le record avec la isonic speed. Lors de ma dernière "malheureuse" tentative le flotteur gardait une vitesse stable aux alentours de 34 noeuds des l'abattée mais c'est le controle qui m'a manqué(j'était en 5.8 avec sl4 28). Ce que je veux dire c'est qu'il ne s'agit pas de faire de la vitesse mais plutot de conserver une tres bonne vitesse moyenne d'ou peut-être l'utilistion d'une 6.7 sur ce style de parcour avec le falcon 30.
Pour isonic : comme je te le disais, lorsque j'utilise un flotteur avec des voiles "extremes", on est en surcharge de voile(surtout si les conditions sont tres clapoteuses : c'a devient vite cassant). et bien il m'est arrivé de rajouter 2cm au pdm pour la même tension afin d'élever la poussée de la voile et du coup on a plus le même flotteur; c'a devient aérien et tres nerveux en accélération. J' ai réussi à faire 36.3 noeuds en vmax en début d'année avec ce réglage dans des conditions de mer tres formée(+ de 50cm de clapot) et je me dit qu'il y a peut-être une piste à exploiter mais uniquement dans certaines conditions. Bref, c'est à creuser car le réglage donné par le constructeur est bon dans la majorité des cas. J'aime bien sortir des sentiers battus et essayer autre chose parfois.

Christine
29th July 2009, 03:52 AM
Ben, c'est pas simple!
Le fait que tu n'aies pas de balises à respecter est déjà une bonne chose pour le choix de ton parcours.
Il y a toujours un temps de retard entre l'établissement du vent et la formation du clapot: je serais à l'agachon ,comme on dit chez nous, pour être pile poil au début du "bon vent" avec le moins de clapot possible. La lecture du plan d'eau va s'avérer primordiale dans ce que tu veux faire.
La présence de cette zone de clapot en plein milieu du parcours implique que tes réglages ne soient pas extrêmes pour ne pas te satelliser.
Le falcon demande un pied arrière précis et délicat, sinon le spin-out est garanti.
Ah, il glisse!! mais pas toujours dans le sens qu'on voudrait! dans des conditions chatouilleuses, le goldwing est plus sûr.
Donc, je toilerai au maxi mais je mettrai un aileron plus petit qu' en slalom, pas forcément le plus glissant car pour garder une bonne assiette dans le clapot, tu auras besoin d'appui .
Et j'allongerai un peu mes bouts au wish pour de l'abattée un poil "secouée"!
Je n'utiliserai la speed qu'avec un clapot petit, raisonnable.
Je passerai sur une petite slalom si le plan d'eau ne se prête pas à la nav avec la speed...

A+

isonic
29th July 2009, 05:33 AM
Je testerai ton histoire de rallonge pour voir ce que ça donne avec différentes voiles et planches. A suivre

serge
29th July 2009, 03:38 PM
Merci christine.

Isonic : j'ai testé ce réglage dans du gros clapot et cela donne une navigation plus aerienne, moins fatiguante mais pas forcément plus rapide; on gagne en confort je pense.
j'ai essayé aussi ce règlage dans un vent tres faible ou j'était sous toilé avec ma 6.7 et du coup j'était aussi moins scotché et le départ au planing était très rapide, plus rapide qu'avec le règlage traditionnel mais la vmax saturait plus vite aussi.

On navigue en fait plus en foil; j'ai toutefois constaté qu'a haut régime, dans 30 noeuds, full speed à l'abattée l'effet foil se faisait plus sentir avec une tendance de l'aileron à chasser légèrement mais pas partir en spin-out.

De toute façon, faut tester, c'est différent comme nav. Par contre, ce règlage n'est pas bon sur de grosses toiles dans du light wind. Si tu essayes, fait le sur une 6.7 ou 6.2 dans du clapot et bien toilé.

a +
serge.

isonic
29th July 2009, 05:35 PM
En fait, ça revient à remonter le creux, à l'ancienne... avec une nav' plus suspendue au wish ?

Ou j'y suis pas du tout ?

serge
30th July 2009, 06:35 PM
c'est ç'a.

serge
14th September 2009, 05:15 PM
isonic speed 53
voile : rsr 6.7 evo1
aileron : falcon 30
lieu : st pabu le 10/06/09
vent de nord-est 20/30noeuds irrègulié.
pied de mât au repère
foot-strap : derrière tout reculé et devant milieu.
plan d'eau clapoteux(20cm).

L'ensemble marche bien mais est nettement plus "figé" qu'avec une 6.2; c'a demande plus de dépense physique mais les perfs sont là : vmax à 35.94

serge
14th September 2009, 05:30 PM
isonic speed 53
voile : rsr 6.2 evo 1
aileron : sélect speed lightning 26
lieu : st pabu le lendemain
vent de nord-est 25/35 noeuds irrègulier.
pied de mât au repère+1cm
foot-strap : idem
plan d'eau clapoteux.

Un peu surpris par l'aileron que j'aurais cru moins adapté que mon sl4 28 mais il est plus avancé, plus droit et plus puissant donc il passe plus que bien sur ce flotteur avec la 6.2(aucun spin-out sur près de 95 km de nav). La planche est tres vive mais controlable et monte beaucoup plus vite dans les tours à l'abattée qu'avec la 6.7 et le falcon 30. Les accélérations sont époustouflantes et faut bien s'accroché car quand elle part on ne sait jamais jusqu'a où cela va nous mener tellement le potentiel semble énorme; c'est une balle.
vmax : 37.71; 100m à 36.9; 1s à 37.8; 500m a 33.38 et mile a 29.9.
Que du bonheur.

Christine
14th September 2009, 11:27 PM
Jolies perfs, Serge et merci pour ces retours!

serge
11th March 2010, 09:55 PM
Sortie hier au dossen(finistère nord). J'ai enfin pu tester la isonic sur un vrai spot de speed avec une orientation de vent idéale(nord-est) pour le spot.
flotteur : isonic speed 53
voile : rsr evo1 6.2
aileron : sl4 28
vent : 30/35noeuds.
vmax 41.46 noeuds
C'est un autre monde.

Christine
11th March 2010, 11:14 PM
fffffff! 41,4 nds! c'est vraiment bon. Bravo Serge.
A+

Remi
12th March 2010, 05:04 AM
Bonjour Serge,

Félicitations!! Bien venu dans le club étroit des plus de 40 noeuds

Amicalement

mark h
18th July 2010, 06:27 PM
Avec seulement le vent léger au UK. J'ai essayé le W53 avec l'aileron de 8m et de 31cm Select Evo 2005.

Vent 15 noeuds a 22 noeuds
36.5 noeuds de crête
33 noeuds 500m

C'était amusement mais le W58 serait beaucoup plus rapide.

Désolé pour mon mauvais Français.

Christine
18th July 2010, 09:48 PM
Hello Mark,

Je n'ai pas essayé la w58 mais pour une voile de 8m, ça doit être mieux comme tu le dis!
Si tu as l'occasion de l'essayer, raconte-nous.
A bientôt
Christine

mark h
18th July 2010, 09:56 PM
Bonjour Christine J'aurai le WC W58 en août. Dans l'attente de l'obtenir:) Je vous ferai savoir il est.

mark h
26th August 2010, 03:25 AM
Hier, nous avons eu 20 noeuds à 25 noeuds. Très carré. Employée de la W44 et 24cm tectonic falcon et le W53 et 30cm tectonic falcon. Dans ces vents légers, le W53 a été le plus rapide. 40,15 noeuds max (38.4k 250) pour le W53 et 39 nœuds max (36k 250 meter) pour le W44. Les petits ne signifie pas toujours plus rapide. Bientôt je vais avoir le W58 2011. Nous vous tiendrons informés:)

Christine
26th August 2010, 12:15 PM
Hello mark!
Jolie performance! C'était sur quel spot?
Moi aussi je trouve plus facile à exploiter les vents pas trop forts et la 53 est idéale dans ces conditions.
A+

mark h
26th August 2010, 10:51 PM
Salut Christine
Je vis près de West Kirby en Angleterre. C'est bon pour la vitesse:) J'ai des photos West Kirby dans mon profil. Nice and flat.

Christine
27th August 2010, 01:11 PM
C'est un spot idéal pour le speed, nice place!

agrelon
27th August 2010, 07:31 PM
Sortie hier au dossen(finistère nord). J'ai enfin pu tester la isonic sur un vrai spot de speed avec une orientation de vent idéale(nord-est) pour le spot.
flotteur : isonic speed 53
voile : rsr evo1 6.2
aileron : sl4 28
vent : 30/35noeuds.
vmax 41.46 noeuds
C'est un autre monde.

Je navigue pas loins de la, je suis a Carantec l'ete. J'ai deja navigue une fois au dossen, c'est un spot fabuleux! Bonne vitesse!

mark h
7th December 2010, 03:33 AM
Désolé pour mon mauvais français. J'ai utilisé le W58 avec F2010 7m et 8m.

J'ai besoin de vins bon. J'ai utilisé vieux Sélectionnez Evo 31cm et 33cm. La C3 Venon ou tectonique Falcon 30cm/32cm/34cm F1 serait une bonne chose.

Uniquement utilisé dans les pas de bonnes conditions si loin, si pas rapide. 36 noeuds avec 8 m et 37 noeuds avec 8m.

Le conseil est très facile. Il vaut mieux dans l'eau rugueuse par rapport à la W53. Les pieds sont beaucoup plus à bord que le W53. Il est presque slalom XS sentir, mais plus rapide.

Au début, je craignais que le W58 a été de près de la W53. Non, je suis très heureux avec elle:)

Christine
7th December 2010, 12:16 PM
Merci Mark pour ton retour sur la w58.

Tu l'as donc utilisée avec des ailerons de 31 à 33, avec 7 et 8m.

Bien que les conditions n'aient pas été bonnes tu as pu tout de même faire 36 et 37 nds en vmax.
tu la trouves plus facile et plus confortable dans ces conditions peu favorables que la 53 . C'est comme une planche de slalom mais en plus rapide.
L'écart de volume entre la 53 et 58 est bon.

A bientôt Mark!

Jean-Marc
31st October 2013, 04:40 PM
Une petite mise à jour des perfs obtenues avec la iSonic 53 speed sur le lac Léman :

1) vent onshore (bise) de 12 à 16 noeuds, plan d'eau de plat jusqu'à 10 cm de clapot, voile Reflex III 8.6 m2, aileron Deboichet SL4 32 cm. Vmax 30.2 kts, V100 28.04 kts, V500 27.3 kts.
2) vent offshore SW de 12 à 20 noeuds, plan d'eau avec 10 à 20 cm de clapot, voile Code Red 7.7 m2, aileron Deboichet SL4 32 cm. Vmax 32.7 kts, V100 29.9 kts, V500 26.6 kts.
3) vent onshore (bise) de 18 à 22 noeuds, plan d'eau avec 30 à 40 cm de clapot/houle, voile NP RS1 6.6 m2, aileron Deboichet SL4 28 cm. Vmax 31.2 kts, V100 29.9 kts, V500 29.3 kts.

Conclusion :
- le speed en vent léger avec une grande voile de 8.6 m2, c'est possible sur cette planche pour un gabarit léger de 65 kg comme moi.
- au plus le vent est fort, au plus le plan d'eau devient cassant et haché, au plus il devient vraiment difficile d'augmenter les vitesses maximales.

A+

JM

Hugues
16th January 2014, 08:19 PM
Bonjour Christine,

pour info je suis repassé en 97 2013 et tout va bien...exit la 2014...
Je reviens vers toi pour savoir ce que tu penses d'une isonic speed pour naviguer en 6.3 ou 5.7 avec 30-35 noeuds de vent, faut-il mieux aller vers une 54 ou une taille en dessous ?
merci
Hugues

Christine
17th January 2014, 10:18 AM
Bonjour Hugues,

Oui, je prendrais plus petit.

J'aime beaucoup la première 49 speed.
La navigation avec la 43 était assez sport si le spot demandait de s'éloigner au bout du run ,et avec la 53 c'était pour du vent plus léger.

Le flotteur intermédiaire était le plus facile à utiliser avec d'excellentes perfs au bout.

Donc la 49 me semble le meilleur choix pour cette plage de vent.

A bientôt
Christine

Hugues
18th January 2014, 04:03 PM
Merci Christine
Bon je vais étudier la chose, pas facile de faire du speed sur nos spots mais ce genre de flotteur me démange depuis 1 an et j'ai du mal à franchir le pas, j'ai peur que cela ne soit pas facile de naviguer avec compte tenu du volume
Est ce que tu prends du plaisir à naviguer avec ce genre de flotteur ?
Pas trop fatiguant pour un vieux comme moi ?
Merci
Hugues

Christine
18th January 2014, 08:26 PM
Bonsoir Hugues,

Non, ce n'est pas difficile sur du plat, c'est fait pour naviguer abattu, ou travers un peu laché. Et avec une 49 c'est facile.
La 44 est plus pointue pour le démarrage.
(je viens de voir que j'ai écrit 44 au lieu de 49 dans ma réponse précédente, je vais corriger...)

Ce que je trouve fatigant , c'est de revenir au début du run , on fait du près avec un tout petit aileron (Tectonic Falcon /24/26/28 ou Goldwind 24/26/28) , des réglages de wish pour l'abattée ... il y a un run que je préférais remonter à pied plutôt que de m'éloigner dans le clapot par vent fort (le "boulevard des 40 nds" sur la commune de Berre-l'étang).

Sinon, c'est vraiment fun, dès que tu passes 35 nds, tu sens que ça va viiiite!! le vrai frisson, comme quand tu es en haut d'une grosse vague que tu veux surfer: faut pas se louper mais quelle adrénaline!

J'ai aussi investi dans un casque de surf (mieux que rien!!) car parfois on passe près d'obstacles ou bien il y a peu de fond...

C'est une expérience sportive très très chouette, on s'énerve avec le GPS , on guette les conditions pas très fréquentes où "le spot" peut fonctionner, bref, ça occupe!!

A bientôt
Christine

Hugues
19th January 2014, 11:37 AM
Ah OK Christine, c'est vrai que j'étais étonné que tu m'indiques la 44, la 49 me parait en fait plus accessible surtout sur nos spots
Tu penses que l'on peut trouver ce genre de flotteur en occasion ?
J'ai cherché sur le net mais il n'y a rien
Voue en avez dans le sud ?
Merci
Hugues

Christine
19th January 2014, 06:11 PM
Bonsoir Hugues,

Tu peux trouver une 49 là: Le Marin, surfshop de Carro, 04 42 42 88 99.

C'est celle qu'on a utilisée tous les deux avec bonheur mais comme on navigue surtout en slalom et en vagues, on l'a amenée au shop (il est fermé le lundi)il y a deux semaines.

Que de souvenirs avec...surtout pour le "challenge de l'étang de Berre" ou Fuerteventura pour Fabrice.
J'ai lu ,d'ailleurs que Bjorn va proposer une épreuve de speed à Fuerte . Faut aller au moins une fois à Sotavento!
Il restera la 53 si on a une demande...

Elle est en parfait état , tu pourras avoir une description complète via le shop.

Bonne soirée!
Christine

Hugues
20th January 2014, 09:00 PM
Merci Christine, je vais les appeler
J'ai passé une semaine à Fuerte l'année dernière et...pas un souffle d'air...j'étais à l'hotel juste au dessus du spot ! Les boules...
Merci
Hugues

Christine
21st January 2014, 03:29 PM
C'est vrai que c'est pas de bol...

Jean-Marc
20th June 2014, 09:54 PM
Merci Christine
Bon je vais étudier la chose, pas facile de faire du speed sur nos spots mais ce genre de flotteur me démange depuis 1 an et j'ai du mal à franchir le pas, j'ai peur que cela ne soit pas facile de naviguer avec compte tenu du volume
Est ce que tu prends du plaisir à naviguer avec ce genre de flotteur ?
Pas trop fatiguant pour un vieux comme moi ?
Merci
Hugues

Hugues,

Ci-joint une petite vidéo embarquée prise avec la iSonic 53 speed + voile de 7.7 m2 dans un vent moyen de ±16 noeuds (i.e., 12 dans les molles et 20 dans les claques) : http://www.youtube.com/watch?v=4jtrqA5YLV8

Le pied géant, c'est bien sûr les longs bords au portant en étant pied au plancher dans le creux des trains de houle. Jouissance ultime garantie !

Ce genre de flotteur n'est pas si difficile que ça à naviguer (waterstart, jibe, relance, cap au près), surtout si tu as déjà l'habitude de petits volumes. Pour moi, le principal facteur limitant reste l'état du plan d'eau en fonction de la force du vent. Si le vent est fort (>22 noeuds), le plan d'eau sur mon lac se dégrade vite et ça vire au rodéo, surtout lors du bord de retour au près. Mieux vaudrait alors se tourner vers un pur flotteur de slalom baston comme la iSonic 80 ou 87qui est nettement plus facile dans le chantier qu'un pur flotteur de speed...

A+

JM

ThierryP
7th July 2014, 05:48 PM
Désolé, mais ni l'iSonic 80 (58 cm de large), ni la 87 (59 cm), ne sont des flotteurs de baston pour des poids moyens ou légers. Au-delà de 30/35 noeuds de vent, sur la plupart des plans d'eau, un flotteur de 80 litres devient difficilement contrôlable, même avec de tout petits ailerons.
Hier, je naviguais à Spreckelsville (le spot le plus venté sur le North Shore de Maui) avec une MauiSails TR-X 4,7. Il y avait plus de 30 noeuds, avec des rafales à 40. Mon iSonic 76 (82 litres) est restée sur le rack, et j'ai utilisé ma Tabou Manta de 74 litres (54 cm de large); le Tectonics Falcon F1 de 26 cm s'est avéré trop grand, et j'ai dû utiliser mon Falcon 24. Si le vent avait été plus régulier, j'aurais utilisé mon Exocet Speed 50, mais avec seulement 68 litres, mes 80 kg n'ont pas droit à la moindre dévente sur ce flotteur.
Je précise que tous mes autres flotteurs de slalom sont des iSonic, et que j'ai été obligé d'acheter la Tabou et l'Exocet, parce qu'il n'y a pas l'équivalent chez Starboard. J'ai aussi une iSonic Speed Special 53 (à vendre à Maui), et une Speed Special 54, mais ce sont des flotteurs de vitesse, pas du tout conçus comme flotteurs de slalom "baston", c'est à dire pour naviguer sur des plans d'eau défoncés au delà de 30/35 noeuds.
Je trouve qu'un véritable flotteur de slalom d'environ 72 litres, à peu près 53 cm de large, qui pourrait être une évolution de la Speed 54, mais en construction WOOD, manque vraiment dans la gamme iSonic, mais le boss (Svein) trouve que le marché pour ce type de flotteur est trop petit pour investir dans un moule. La dernière fois que Starboard a eu un flotteur de slalom dans ces dimensions au catalogue, c'était (il y a 15 ans) la Sonic 52 (72 litres, 52 cm de large); c'était un flotteur fabuleux, que j'ai gardé 10 ans. Aujourd'hui, si on veut ce genre de flotteur, il faut aller le chercher chez les concurrents de Staboard; je trouve ça dommage, mais c'est comme ça. Il y a 4 ans, quand il y avait encore plein de visiteurs sur ce site, on aurait pu lancer une pétition en direction de Svein, mais étant donnée sa fréquentation actuelle, on n'irait pas très loin...

Christine
8th July 2014, 07:49 AM
Hello ThierryP!

Moi, je rêve d'une Futura de 80 litres... avec des amortisseurs sous les pads en plus.

Ceci dit, j'ai une isonic86 slim 2010 et elle est plus étroite (56 et 81l si je me souviens bien) que les récentes planches de baston.
J'ai eu la warp speed que j'aimais beaucoup mais elle me demandait plus physiquement que ma slim, surtout au niveau des genoux. Du coup, j'en ai fait profiter quelqu'un d'autre.

Pour les speeds, j'ai aussi du mal sur plan d'eau agité mais j'en connais qui s'en sortent très bien avec dans le chantier du Jaï (je ne sais pas si tu as déjà navigué dans cette bouilloire!!) et qui trouvent ça très fun...

Un must dans le chantier: la S-type 93, parfaite avec 5m, elle pardonne tout, amortit des montagnes russes...

On peut toujours essayer: Svein, même si ce n'est pas un flotteur à grande diffusion, fais-nous une petite planche de baston!

Ou bien: Où est le moule de l'isonic 52? une petite prod vintage serait la bienvenue.

A bientôt!
Christine

ThierryP
9th July 2014, 09:45 AM
Bien d'accord avec toi au sujet d'une Futura de 80 l. mais Tiesda (qui est directement responsable de la gamme Futura) n'a pas l'air très motivé. Je lui en reparlerai s'il est à Bangkok lors de mon prochain passage, mais je ne suis pas très optimiste. D'ailleurs, une Futura de 72 litres, ce serait encore mieux qu'une iSonic du même volume, pour naviguer dans le baston. Le moule de la Sonic 52 a dû disparaître, et puis je n'aurais plus très envie de naviguer sur un flotteur de 2m68 de longueur. Il y a longtemps, j'avais réussi à persuader le patron de Kinetic de ressortir un moule de l'année précédente pour me faire à l'unité une Kinetic Ultra Light 53, mais c'était Kinetic, pas Cobra (Cobra aujourd'hui, c'est au moins 30 fois la taille de Kinetic à l'époque), et c'était un moule vieux d'un an, pas de quinze ans!
Même la solution du custom n'est pas facile à mettre en oeuvre: en Nouvelle-Calédonie (où j'habite), on n'a pas de vent assez fort pour qu'un shapeur ait l'expérience de ce genre de flotteur, et à Maui, Richard Greene est parti travailler en Chine, et Jimmy Lewis, qui m'avait fait 3 flotteurs de slalom pour le baston à la fin des années 90 (50.5 cm, 48 cm et 46 cm) ne shape plus de flotteurs de windsurf depuis plus de 10 ans. Donc, on est bien obligé d'aller voir ce qui se fait ailleurs, d'autant plus qu'il y a des grands classiques (Exo Speed 50, la Manta, ou la Mistral Screamer).

ThierryP
10th July 2014, 03:37 AM
D'ailleurs, au cas où ça intéresserait certains: la Jimmy Lewis de 46 cm de large (2m50 de long) est à vendre du côté d'Avignon, pour 200 Euros; c'est une fusée... De mémoire, elle est probablement en état quasi neuf, mais ça fait longtemps que je ne l'ai pas sortie. Elle est en Powerbox. Ca permet de faire du Speed pour pas cher, et d'aller dans le chantier quand il y a baston. Je n'ai pas les conditions pour l'utiliser en Nouvelle-Calédonie, et pas l'opportunité de l'amener à Maui, alors si elle peut faire un heureux...

ThierryP
13th August 2014, 07:16 AM
Excellente nouvelle: de passage à Bangkok, Rémi me dit qu'il travaille sur une iSonic de baston, dont le volume sera compris entre 70 et 75 litres, qui serait un croisement de la Speed 54 et de l'iSonic 80 2015, et qui, si elle est approuvée par les coureurs, Tiesda et Svein, serait au catalogue 2016! Alors, si vous voulez qu'elle voie le jour, à vos claviers, et dites tous sur ce site (ou en direct à Svein si vous avez son adresse mail) à quel point vous avez envie de voir ce flotteur sortir du moule et être commercialisé.
Par ailleurs, la Futura 93 devient la 97, qui est plus beaucoup large que la 93, mais passe mieux le baston; mais la nouvelle excitante, c'est qu'il y a maintenant une Futura 90 (modèle 2015) qui évidemment, est encore beaucoup mieux que la Futura 93 2014 dans le chantier. Donc, on pourrait avoir bientôt l'embarras du choix pour naviguer dans le baston en slalom et en Starboard!

Jean-Marc
13th August 2014, 08:40 AM
Excellente nouvelle: de passage à Bangkok, Rémi me dit qu'il travaille sur une iSonic de baston, dont le volume sera compris entre 70 et 75 litres, qui serait un croisement de la Speed 54 et de l'iSonic 80 2015, et qui, si elle est approuvée par les coureurs, Tiesda et Svein, serait au catalogue 2016!

En effet, c'est une excellente nouvelle. Enfin une vraie planche de slalom baston pour nous les poids légers ! Je suis preneur si elle ne fait pas plus que 53 cm de large car c'est déjà bien assez avec la iSonic speed 53 sous mes pieds. Dans du gros défoncé, l'Acid 62, que je garde précieusement et qui ne fait que 50 cm de largeur, est un vrai régal, donc Rémi, de grâce, pas trop large sinon avec nos poids légers, on ne contrôle plus rien du tout...

A+

JM

Daniel
13th August 2014, 09:14 AM
J'ai lu vos messages, et je pense aussi qu'une planche rapide et accesible de baston pour légers, utilisable avec du clapot, serait appréciable.
A ma connaissance, la plus petite futura 2014 est un modèle de 93 litres pour 61,5 cm de largeur, et une taille inférieure serait utile.
Je ne suis par contre pas convaincu de la nécessité d'une très faible largeur (moins de 53 cm) : ma planche de baston est une Hypersonic 96 bien plus large (77 cm), et je pense qu'avec un shape adapté, il est possible est meilleur de concevoir une planche un peu plus large.
Un modèle de 85 l pour 58 cm de largeur me semblerait être dans la lignée des futura, et pouvoir convenir un un assez large public.
Si la 93 passe à 97, un modèle de 90 litres pour près de 60 cm de largeur semble logique, et il resterait la place pour une 84 l et 57 cm. Avec 84 l, un léger (60 kg ou moins) relève facilement la voile au tire-veille.

Isonic
74 litres me semble un volume minimal pour une plache de slalom, et 53 une largeur minimale. En dessous, l'usage risque de vraiment diminuer.