View Single Post
Old 12th September 2008, 04:49 PM   #3
Christine
TEAM
 
Join Date: Aug 2006
Posts: 990
Wink

Bonjour, Lavega,

Plutôt que le volume annoncé, c'est la répartition de ce volume qu'il faut regarder.

La largeur à 30 de l'arrière te donnera une assez bonne idée.

Si on prends l'exemple des isonics, elles sont large à l'arrière, il y a entre les straps un bon volume et le minimum à l'avant du pied de mât.
Il y a donc un maximum de volume "utile" en navigation au planning: idéal pour le passage des molles, pour le départ au planning, la sortie de jibe et pour toiler "gros". Le "nez" du flotteur étant petit, peu de prise au vent, pas d'envolée donc.
Inconvénient: à l'arrêt , il faut être attentif car le nez s'enfonce vite. Relever la voile au tire-veille demande de décaler les pieds plus vers l'arrière.

Un flotteur plus étroit de l'arrière sera, à volume égal, moins porteur, donc ne pourra pas supporter autant de toile que celui qui est large à l'arrière.

Après, les flotteurs ont un programme pour lequel ils sont shapés, il faut donc bien choisir en fonction de son programme...

A+
Christine is offline   Reply With Quote