View Single Post
Old 13th September 2009, 02:51 PM   #5
isonic
Member
 
Join Date: Aug 2006
Posts: 619
Default

Quote:
Originally Posted by Hugues View Post
je sais c'est mon problème, tout le monde me le dit, mais dès que je mets un aileron plus petit j'ai des pb de spin out, certainement un probleme de technique de nav, si vous avez des conseils de nav et de réglage pour améliorer la situation je suis preneur
Hugues
Bon, ça peut être aussi une question de goût, moi aussi j'aime "en avoir sous le pied", chacun ses sensations...

Mais pour te donner une idée de ce qui est techniquement possible, il m'arrive de naviguer (très toilé certes) en 7.8 avec un SL32 (trente-deux), et je ne suis certainement pas le seul. La glisse est énorme, mais bien sûr il faut avoir des appuis très légers sur l'arrière pour ne pas décrocher.

Mais les conseils de nav' à distance, c'est comme en médecine, il faut mieux éviter !

Sauf deux ou trois banalités que tu connais sans doute déjà comme :

1/ avoir la sensation d'avoir son corps "en face" de l'axe de poussée de la voile, pour pouvoir pousser sur les deux pieds de façon équilibrée et CHOISIR celui sur lequel tu feras porter l'appui principal, sans subir la pression de la voile. Avancer ou reculer la voile d'abord, puis les bout de harnais ensuite, jusqu'à avoir cette sensation. Procéder graduellement, cm par cm, en persévérant. Ne pas hésiter à remettre en question ses habitudes et sensations au début. Laisser le corps prendre de nouveaux repères. Peu à peu.

2/ bien étarquer sa voile, pour ne pas avoir trop de main arrière, et pour tous les modèles de slalom, même en 5.8, installer un palan d'écoute pour retendre un peu au près et dans les rafales et limiter le spin-out. Aussi indispensable que la boite de vitesse d'une voiture. Sans, c'est comme toujours rester en troisième : on perd la puissance des minis et la vitesse des maxi...

3/ ne PAS placer les straps arrière tout à l'arrière, pour reprendre un peu d'appui sur une partie plus large et plus porteuse du flotteur, et soulager l'aileron.

4/ au près, mettre les pieds "en canard", surtout le pied arrière, en vrillant la cheville pour orienter les orteils vers les vis arrières du strap opposé, et en prenant appui sur la plante du pied et les orteils, jambe arrière bien tendue, poids du corps basculé vers l'avant, tête tournée vers le vent : ça fait giter, accélérer et lofer le flotteur d'un coup (de 15-20° supplémentaires). Ne surtout PAS appuyer sur les talons (contre-gite inconfortable et inefficace)

Voilà, on attends les tests de ta 111 avec un aileron plus adapté à son potentiel ;-)

@+

Last edited by isonic; 13th September 2009 at 03:25 PM.
isonic is offline   Reply With Quote