View Single Post
Old 27th November 2009, 03:27 PM   #2
Alomphega
Member
 
Join Date: Sep 2009
Location: Toulon, Var, France
Posts: 71
Default

Bonjour,

Pour ceux qui connaîtraient le même problème que moi, je recopie une réponse qui me semble judicieuse, qui m'a été faite sur un autre forum :

---8<---
Salut!

Je ne sais pas si cela va t'aider dans ta quête du plaisir absolu sur l'eau. Voilà peut-être quelques conseils utiles.

D'abord, une planche qui ne plane pas se dirige *uniquement* avec la voile. La théorie dit que pour abattre, tu penches la voile contre l'avant et pour lofer, tu la penches contre l'arrière. En regardant ta position sur la vidéo j'ai remarqué que tu avais une très grande voile et que tu avais les mains très en avant sur le wishbone. Donc certainement que ta voile était très en arrière et donc c'est pas étonnant que tu lofes.

Maintenant tu dois te dire: "mais si je la penche en avant je me fais arracher et je me fais catapulter" non? J'en viens au deuxième point que j'ai remarqué sur la vidéo. Tu fermes trop ta voile! C'est faux de penser qu'on avance mieux quand on ferme au maximum sa voile et que "ça tire". Au contraire! je m'explique.

L'écoulement d'air se fait très mal avec une voile trop fermée. Ca se remarque quand:
* ça tire fort
* on n'avance pas
* tendance à la catapulte

Ouvrir un peu la voile changera tout:
* ça tire moins
* ça avance mieux car les efforts ne passent plus par les bras mais par le pied de mat
* la voile est plus stable

Donc pour résumer tu peux essayer:
* ouvre plus ta voile
* penche la plus en avant (mains plus en arrière sur le wishbone, et pieds plus en avant sur la planche)


Sinon au sujet de tes pieds, c'est juste qu'il faut vraiment les mettre bien au centre du flotteur, garder la planche bien à plat et ne pas mettre ton poids trop en arrière de la planche. Tous les autres trucs du genre augmenter la taille de l'aileron, utiliser un flotteur plus grand, etc... ne font que pardonner un peut mieux les erreurs.


Et pour conclure, je te félicite pour ton courage et dis-toi bien que tu vas dans la bonne direction! N'écoute pas ceux qui pourraient te dire que t'es un blaireau car t'as une grande planche à dérive et que tu n'apprends rien par vent faible. Au contraire, si tu ne sais pas faire une manoeuvre par vent faible, tu n'y arriveras en tout cas pas mieux par vent fort... Pire encore, ça te dégoûtera du sport.


Donc courage et persistance! C'est le nerf de la guerre!

Ciao,
Greg.
---8<---

En espérant que ce sera utile à d'autres véliplanchistes,
Nauticalement,
Guy
__________________
Quasi-quinca et SUPerbe windsurfer :
To view links or images in signatures your post count must be 10 or greater. You currently have 0 posts.

Et Maupassant passait tandis qu'Alphonse Allais...
Alomphega is offline   Reply With Quote